Le marché automobile européen se reprend

En repli sur janvier et février (-5,3%), le marché automobile a mis un coup d'accélérateur en mars. Selon les chiffres publiés par l'ACEA (Association des constructeurs européens d'automobiles), les ventes de voitures neuves ont progressé de 2% le mois dernier dans les pays de l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et la Suisse. "Les chiffres semblent indiquer que le marché dans son ensemble n'a pas trop souffert du début des opérations militaires en Irak", remarque l'ACEA dans son communiqué. Néanmoins, les 1,59 million de véhicules vendus en mars n'auront pas suffi à sauver un premier trimestre bien morose dont les ventes, de 3,8 millions d'unités, ont cédé 2,4%.En outre, le redressement opéré par le marché au mois de mars n'a pas bénéficié à tout le monde. Loin de là. Si la Finlande (+25,4% sur le mois), la Suède (+9,8%) ou l'Italie (+27,4%, grâce à des mesures incitatives) sont sortis du lot, de nombreux marchés n'ont pu que constater une érosion des ventes. C'est notamment le cas du Portugal (-24,4%) et du Danemark (-23,2%), mais aussi celui de la France. Seuls 187.184 véhicules ont été écoulés dans l'Hexagone le mois dernier, soit 5,6% de moins qu'en mars 2002. Sur l'ensemble du trimestre, le marché français cède 7,4%.Si les performances se sont avérées très disparates selon les zones géographiques, elles l'ont également été du côté des constructeurs. Avec des ventes en hausse de 7,5%, PSA a encore gagné des parts de marché (de 14,5 à 15,3%). Le groupe français a surtout été porté par sa marque Citroën, laquelle a vu ses ventes s'envoler de 17,2%. En revanche, les autres grands constructeurs européens n'ont pas connu le même succès, que ce soit Volkswagen (-2,6%), Renault (-3%), Fiat (-2,4%), DaimlerChrysler (-0,6%) ou BMW (-2,2%).Bref, ce sont une nouvelle fois les groupes asiatiques qui se sont démarqués et ont tiré profit du sursaut du marché. Les Japonais ont enregistré des ventes supérieures de 7,5% à ce qu'elles étaient un an plus tôt, portant leur part de marché de 12,4 à 13,1%. Quant aux Coréens, ils ont fait preuve d'un dynamisme encore plus net. Leurs ventes ont gagné 22,4%. Les fabricants coréens et japonais sont donc sans conteste les grands gagnants de ce début d'année. Sur l'ensemble du trimestre, leur part de marché cumulée a augmenté de 1,3 point, à 15,7%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.