Le CAC limite ses gains à 1,63%

 |  | 540 mots
Lecture 3 min.
La Bourse de Paris a une nouvelle fois vécu la journée sous le flux des nouvelles provenant d'Irak. L'annonce, dans la matinée, de l'avancée de l'armée américaine a soutenu le marché. En début d'après-midi, le CAC 40 gagnait même plus de 3% alors que l'armée américaine affirmait que ses troupes étaient arrivées devant l'aéroport de Bagdad. Mais, en fin d'après-midi, une dépêche de l'AFP a indiqué que l'aéroport restait sous l'entier contrôle de l'Irak. Une nouvelle qui a atténué l'optimisme des investisseurs. Par ailleurs, les statistiques publiées aujourd'hui ont une nouvelle fois montré des signes de ralentissement de l'économie. Ainsi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 38.000 à 445.000 aux Etats-Unis durant la semaine, signant leur plus forte hausse depuis le 13 avril 2002. De son côté, l'indice ISM des services de mars s'est replié à 47,9 le mois dernier aux Etats-Unis, enregistrant ainsi sa première contraction depuis janvier 2002. Le seuil de 50 marque en effet la frontière entre expansion et contraction de l'activité. Ces mauvaises nouvelles ont permis néanmoins à l'euro de se reprendre en fin de journée et de s'échanger à 1,0728 dollar contre 1,0768 hier soir à New York. Concernant les indices, le CAC 40 termine la journée sur un gain de 1,63% à 2.888,69 points, dans un volume d'affaires étoffé de 3,7 milliards d'euros traités sur l'ensemble de la cote. Ailleurs en Europe, le Footsie prend 0,47% et le Dax 0,15%. Sur le front des valeurs, L'Oréal progresse de 4,9% à 61,05 euros. Le numéro un mondial des cosmétiques a annoncé une baisse de 1,1%, à 3,68 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Mais hors effets de change, il progresse de 10,4%. Pour 2003, le groupe vise une nouvelle progression à deux chiffres de son résultat.Egalement en vedette, LVMH s'apprécie de 4,85% à 36,75 euros alors que JP Morgan a relevé son opinion sur le titre de "neutre" à "surpondérer". Merrill Lynch estime pour sa part que le titre dispose du meilleur potentiel du secteur du luxe pour les six mois à venir. De son côté, Clarins avance de 2,67% à 46,2 euros. Le groupe publie ses résultats 2002 après la clôture.Business Objects signe de son côté la meilleure performance du SRD, avec un gain de 11,79% à 17,45 euros. CSFB a relevé sa recommandation sur l'éditeur de logiciels de "neutre" à "surperformance" et son objectif de cours de 20 à 22 dollars.Les valeurs de la distribution enregistrent des fortunes diverses depuis la publication du recul des ventes de 2,6% des hypers en mars. Casino progresse de 3,63% à 62,75 euros mais Carrefour ne gagne que 0,08% à 37,21 euros.Concernant, les baisses, on retrouve la galaxie de France Télécom. L'opérateur abandonne 4,84% à 18,5 euros alors que son augmentation de capital s'achèvera demain soir. Sa filiale Orange perd 5,98% à 7,39 euros après l'annonce d'un projet d'alliance, selon la presse, entre Telecom Italia, Deutsche Telekom et Telefonica.Recul également pour Seb, qui cède 1,21% à 73,35 euros. Le tribunal de première instance de la Cour européenne de justice a partiellement entériné le feu vert de la Commission européenne à la reprise de Moulinex par Seb. Il a cependant rejeté la décision de Bruxelles pour cinq pays : l'Espagne, l'Italie, la Grande-Bretagne, l'Irlande et la Finlande.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :