Les 35 heures n'ont pas dévalorisé le travail, selon le CES

En novembre dernier, Jean-Pierre Raffarin avait adressé une saisine au CES, auquel il avait demandé de "faire des propositions en vue d'une revalorisation partagée et innovante du travail". Dans cette lettre, le Premier ministre avait notamment reproché aux 35 heures "d'accréditer l'idée d'une certaine dépréciation du travail et des vertus qui y étaient traditionnellement attachées."Dans son "projet d'avis", qui sera présenté mardi en séance pleinière du CES, le rapporteur Bernard Vivier établit trois axes de réflexion pour "une nouvelle approche du travail", où il s'agit avant tout de "réaffirmer la place centrale du travail", dans un contexte de chômage massif et de parcours professionnels aléatoires.L'auteur du rapport propose, en premier lieu, de "repenser le contenu du travail" , notamment en favorisant l'insertion des jeunes par une meilleure adéquation entre les offres de travail et les formations dispensées. Il propose aussi de revaloriser le travail manuel.Il s'agit ensuite, selon le rapport, de "concilier la mobilité du travail et la sécurité des travailleurs", par le biais de la formation tout au long de la vie, de la protection sociale, ou encore d'aménagements pour les travailleurs âgés.Le troisième idée, enfin, est d' "élaborer les bases d'une nouvelle forme de participation sociale", en renforçant non seulement la participation des salariés aux décisions, mais aussi en instaurant des partenariats qui intègrent "les différents acteurs et niveaux de pouvoirs".Si le rapport réfute clairement les craintes de Jean-Pierre Raffarin concernant les 35 heures, il semble en revanche approuver certains projets du gouvernement, notamment sur la formation professionnelle. Au demeurant, les idées ne manquent pas dans ce rapport, mais la mise en pratique, voir l'applicabilité de certaines d'entre elles, paraissent plus qu'incertaines tant elles relèvent du domaine théorique.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.