Signes encourageants pour l'économie américaine

1 mn

L'industrie américaine, après avoir touché le fond, serait-elle engagée sur la voie du rebond? S'il est un peu prématuré de crier victoire, les statistiques publiées cet après-midi par la Réserve fédérale (Fed) permettent tout au moins d'espérer. Après avoir décroché de 0,6% en avril (chiffre révisé), la production industrielle a progressé de 0,1% en mai. Il s'agit de sa première hausse depuis le mois de février. Le taux d'utilisation des capacités de production demeure cependant inchangé à 74,3%, encore très en deçà de sa moyenne de longue période, à savoir 81,3% entre 1972 et 2002.Ces chiffres sur la production industrielle seront d'autant mieux accueillis par les économistes qu'ils sont accompagnés par des informations rassurantes sur le front des prix. En effet, après une petite alerte en avril, le risque de déflation s'éloigne. En mai, les prix à la consommation sont restés stables après une baisse de 0,3% en avril. Hors énergie et alimentation, les prix sont même orientés à la hausse (+0,3%), soit une augmentation de 1,6% par an. Même si ces statistiques sur l'inflation permettent de dissiper un peu les craintes d'une déflation aux Etats-Unis, la faiblesse de l'activité aux Etats-Unis est telle que la Réserve fédérale américaine devrait continuer à assouplir sa politique monétaire. Cependant, le chiffres diffusés aujourd'hui militent plutôt pour un geste modéré, c'est à dire une réduction de 25 points de base du loyer de l'argent, ce qui ramènerait le principal taux d'intérêt aux Etats-Unis à 1%. La décision de la Fed sera connue à l'issue de sa réunion des 24 et 25 juin.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.