Le pétrole fait grimper les prix à la consommation aux Etats-Unis

L'annonce, il y a deux jours, d'une hausse de 1,6 % des prix à la production pour le mois de janvier laissait présager une augmentation des prix à la consommation aux Etats-Unis. Ce scénario s'est vérifié puisque, selon les chiffres publiés aujourd'hui par le département du Travail, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,3 % en janvier. La hausse de l'indice est la plus forte depuis avril 2002, mais elle est parfaitement en ligne avec les attentes des analystes. De plus, selon le département du Travail, l'augmentation du mois de janvier est largement imputable au bond des prix de l'énergie qui ont augmenté de 4 % en janvier, en raison du froid et des incertitudes sur une éventuelle guerre des Etats-Unis avec l'Irak. En revanche, l'indice de base (hors alimentation et énergie) n'a progressé que de 0,1 % , contre +0,2 % prévu par le consensus Reuters. Un grand nombre de produits ont vu leurs prix diminuer. Les produits alimentaires baissent de 0,2 %, et les automobiles de 0,9 %. Même les soins médicaux, qui dépassent généralement les autres composantes de l'indice, n'ont progressé que très légèrement : + 0,1 %. A New York, les marchés ont peu réagi après la publication d'une statistique largement anticipée qui "calme le jeu après les chiffres de l'indice des prix à la production", a estimé l'analyste Brian Jones de Salomon Smith Barney, cité par Reuters. Joel Naroff, autre économiste interrogé par Reuters, juge pour sa part "qu'il n'y a pas vraiment de pressions inflationnistes".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.