L'économie britannique tourne moins vite

Comparée à celle de l'Allemagne ou de la France, la croissance britannique fait preuve d'une vigueur à toute épreuve. La Grande-Bretagne enregistre pour le quatrième trimestre 2002 une hausse de 0,4% de son produit intérieur brut (PIB), ce qui porte la croissance sur l'année à 1,7%. A Berlin, où la croissance 2002 devrait être de 0,2% comme à Paris où l'activité ne devrait pas avoir progresser de plus de 1%, la performance rend jaloux. Et pourtant, avec une croissance en moyenne en 2002 de 1,7%, l'économie britannique affiche son taux le plus bas depuis 1992.Entre le troisième et le quatrième trimestre, le rythme de croissance de l'économie du Royaume-Uni s'est infléchi, passant de 0,9% entre juillet et septembre à 0,4% sur les trois derniers mois de l'année. Cette évolution est conforme aux attentes des économistes mais au vu de ces dernières statistiques, l'objectif avancé en novembre par le chancelier de l'Echiquier, Gordon Brown, à savoir une croissance de 2,5 à 3,0% en 2003, risque d'être difficile à atteindre. Les analystes indépendants penchent plutôt en moyenne pour une croissance de seulement 2,2% cette année. Dans ce cas, l'économie britannique ferait moins bien que les 2,75% de croissance qu'elle a enregistrés en moyenne ces dix dernières années. Pour soutenir l'économie britannique, la Banque d'Angleterre (BoE) a réduit fortement ses taux d'intérêt courant 2001 pour atténuer l'impact du ralentissement de l'économie mondiale, dopant du même coup les dépenses des ménages et le marché de l'immobilier. Le loyer de l'argent est aujourd'hui à un plus bas de 39 ans de 4,0%. Reste à déterminer quel sera l'impact d'un conflit avec l'Irak. La Grande-Bretagne, très liée aux Etats-Unis, devrait être impliquée directement dans une guerre et ses intérêts économiques seraient alors en première ligne. Cette inquiétude se traduit sur les marchés financiers: à la City, les investisseurs viennent de vivre neuf séances consécutives de baisse. En début d'après-midi, le FTSE 100 s'inscrit en hausse de 0,39%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.