Le moral des patrons allemands sur la bonne voie

Les instituts de conjoncture ont beau revoir à la baisse leurs prévisions de croissance pour l'Allemagne cette année, les industriels veulent croire en des lendemains meilleurs. En juin, et pour le deuxième mois consécutif, l'indice Ifo s'inscrit en hausse: +1,2 point à 88,8. Cet indice, qui mesure le climat des affaires outre-Rhin, revient ainsi à son niveau de février dernier. Pour le président de l'Ifo, cette enquête confirme l'hypothèse défendue par l'institut selon laquelle "une timide reprise devrait se produire dans la deuxième moitié de 2003, compensant la faiblesse du premier semestre". Hans-Werner Sinn souligne également que "même si aucune impulsion positive n'est à attendre de l'économie mondiale, la demande intérieure semble se raffermir, aussi bien dans l'industrie que dans le commerce de détail". L'Ifo, dans ses dernières prévisions, évoquait une croissance nulle en 2003 et de 1,5% en 2004.L'amélioration du moral des patrons allemands est à mettre au compte de plusieurs facteurs. Le premier et le plus évident est la décision de la Banque centrale européenne de réduire le loyer de l'argent dans la zone euro. La politique monétaire de la BCE était clairement trop restrictive pour l'Allemagne où le rythme annuel de l'inflation est de 1%. Avec cet assouplissement - le principal taux d'intérêt est ramené à 2% contre 2,5% auparavant -, les entreprises allemandes voient les conditions d'accès aux liquidités facilitées.Parallèlement, les entreprises allemandes, très exposées à l'exportation, ont observé avec soulagement une certaine accalmie sur le front des changes. L'euro, qui le 27 mai dernier touchait un record historique face au billet vert à 1,1933 dollar, s'est depuis clairement replié. Ce matin, la monnaie européenne s'échange 1,1527, soit une baisse de 3,4% par rapport au cours le plus haut du mois de mai.Enfin, et cela avait déjà été mis en valeur lors de la publication la semaine dernière de l'indice de l'institut Zew, la reprise boursière permet de doper la confiance des chefs d'entreprises. L'indice des trente valeurs vedettes Dax est même parvenu à franchir la semaine dernière le cap des 3.300 points, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis décembre 2002.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.