Les biens durables déçoivent avant la Fed

Donnée comme convalescente ces dernières semaines en raison de statistiques encourageantes, l'économie américaine n'est pas aussi bien rétablie que certains aimeraient le croire. Le premier symptôme de rechute est donné cet après-midi par la publication des statistiques relatives aux commandes de biens durables pour le mois de mai. Alors que les économistes tablaient en moyenne sur un rebond de 0,8%, c'est en réalité une baisse de 0,3% qui a été enregistrée. Cette contre-performance, venant après une chute de 2,4% (chiffre révisé) en avril, augure mal d'une reprise de l'investissement dans l'industrie. La faiblesse des commandes est particulièrement sensible dans certains secteurs comme l'automobile, les ordinateurs ou les machines. Dans la catégorie des biens d'équipement hors défense, un bon baromètre de la volonté des entreprises d'investir et de moderniser, les commandes ont baissé de 0,9% en mai après une stagnation en avril et une hausse de 3,2% en mars En tout état de cause, cette statistique renforce la probabilité de voir dans quelques heures la Réserve fédérale assouplir encore une fois sa politique monétaire. Pour certains économistes, la faiblesse de ces chiffres plaide même en faveur d'une baisse de 50 points de base du loyer de l'argent. La communauté économique demeure toutefois partagée quant à l'ampleur de la baisse que va décider la Fed. Cette dernière, au vu de l'amoindrissement des risques de déflation et de l'amélioration de la confiance des agents économiques (ménages et entreprises), peut choisir de ne réduire que de 25 points de base le loyer de l'argent. En cas d'aggravation de la conjoncture, la Réserve fédérale se ménagerait ainsi une marge de manoeuvre pour jouer de la détente monétaire.Sur le marché des changes, le dollar a accusé le coup après la publication de ces chiffres, perdant du terrain vis à vis de l'euro. La monnaie européenne s'échangeait vers 15 heures contre 1,1558 dollars, au lieu de 1,1508 ce matin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.