Les très grosses fortunes maigrissent

Le club des milliardaires en dollars se rétrécit. La livraison annuelle du classement du magazine Forbes des plus grandes fortunes ne compte plus que 476 milliardaires au lieu de 497 lors du précédent millésime. L'autre enseignement de ce palmarès 2003, c'est que les riches le sont un peu moins d'une année sur l'autre. A titre d'exemple, la fortune cumulée des cinq premiers du classement Forbes a chuté de 17,5%, à 134,6 milliards de dollars. Une érosion qui s'explique principalement par la chute des marchés boursiers.Malgré ces temps difficiles, le podium est resté inchangé d'une année sur l'autre. Dans l'ordre, Bill Gates (Microsoft), Warren Buffet (fonds d'investissement Berkshire Hathaway) et les frères Karl et Theo Albrecht (distributeur allemand Aldi) occupent les trois premières places. Une fois encore, c'est donc Bill Gates, le fondateur de Microsoft, qui figure en tête de ce palmarès. Sa fortune a fondu de 12,1 milliards de dollars sur un an mais elle reste tout de même confortable à 40,7 milliards de dollars. Deux autres milliardaires, qui doivent leur fortune à l'aventure Microsoft, pointent parmi les 20 premiers de ce classement. Il s'agit de Paul Allen, cofondateur de l'entreprise (4ème) et Steve Ballmer. L'actuel PDG du groupe est 16ème avec une fortune évaluée à 11,1 milliards de dollars. Le palmarès 2003, comme tout hit-parade, a ses "tops" et ses "flops". Pour ce qui est des progressions spectaculaires, on peut noter celle du prince saoudien Al-Walid ben Talal. Il ne figurait pas pami les 10 premiers en 2002, il pointe au 5ème rang en 2003 avec une fortune estimée par Forbes à 17,7 milliards de dollars. A l'inverse, certains grands noms du capitalisme mondial ne font plus aujourd'hui partie du gotha des milliardaires. C'est ainsi le cas de l'allemand Leo Kirch, de l'américain Barry Diller et du suisse Martin Ebner. Côté français, le classement Forbes recense 13 milliardaires en dollars, c'est deux de moins qu'en 2002. Jérôme Seydoux (Pathé) et Patrick Guérand (Hermès International) ont quitté le palmarès. La mieux classée est une nouvelle fois Liliane Bettencourt. A 80 ans, elle est à la tête d'une fortune de 14,9 milliards de dollars et arrive en 12ème position du classement mondial. Elle devance très nettement son suivant immédiat, Bernard Arnault (LVMH, propriétaire de La Tribune) dont la richesse est estimée par Forbes à 6,7 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.