Vivendi s'offre une plus grande flexibilité de sa trésorerie

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Moyennant finance, Vivendi a décidé de s'offrir plus de flexibilité financière en 2004. Le groupe français a annoncé qu'il proposait aux détenteurs d'obligations convertibles en actions Vinci une augmentation du prix de leurs titres en échange du retardement du remboursement. Ainsi, Vivendi offre aux détenteurs un prix de 93,25 euros par obligation remboursable en titre Vinci à 2006, contre 88,81 euros actuellement, si les créanciers acceptent d'annuler l'option de remboursement pour 2004 dont ils disposent.Vivendi informe qu'il a à cet effet convoqué en assemblée générale le 11 août prochain les détenteurs d'obligations afin qu'ils approuvent l'opération. En cas d'ajournement ou faute de quorum, une deuxième assemblée serait tenue le 18 août.Evidemment, cette annulation de l'option de remboursement a un prix. Compte tenu des 6.818.695 obligations que comporte l'emprunt, le surcoût pour VU est de 30,2 millions d'euros. Chaque obligation est échangeable pour un titre Vinci et paie un intérêt de 1%.En menant cette opération, Vivendi montre clairement qu'il a besoin de liquidités. "Nouvelle étape dans la stratégie du groupe visant à s'assurer une plus grande flexibilité financière, l'opération proposée, si elle est approuvée par les porteurs d'obligations, permettra de fixer avec certitude la date de maturité finale de ce financement de 527,4 millions d'euros à mars 2006", indique le communiqué de VU.L'offre du groupe se traduira en effet par "une amélioration de 442,2 millions d'euros de la trésorerie de Vivendi Universal (numéraire et lignes de crédit disponibles non tirées) le solde correspondant à un accord de sous participation avec Veolia [ex-Vivendi Environnement]", précise le communiqué.L'emprunt a été lancé en 2001. Les obligations avaient été proposées à l'époque au prix de 77,35 euros chacune, soit une prime de 30% par rapport au cours de bourse. Il correspondait au désengagement de VU des 8,6% qu'il possédait encore dans Vinci. A Paris, le titre Vinci gagne 0,94% à 59,25 euros à en clôture, tandis que Vivendi cède 0,62% à 15,90 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :