BAE Systems se redresse

 |  | 342 mots
Lecture 2 min.
L'année noire qu'a été 2002 laisse encore des traces, mais peu à peu BAE Systems se reprend. Jeudi matin, le groupe de défense britannique a ainsi annoncé une réduction de 25% de sa perte nette au premier semestre, à 47 millions de livres (66,7 millions d'euros). Le bénéfice d'exploitation (Ebit) n'affiche quant à lui qu'une hausse anecdotique. Mais à 465 millions de livres, il est parfaitement conforme aux attentes du marché. "La direction a concentré ses efforts sur l'amélioration des performances dans l'ensemble des activités et la résolution des problèmes qui ont émergé en 2002", souligne le communiqué.BAE Systems se dit donc sur la bonne voie après un exercice 2002 où il avait plongé dans le rouge, du fait d'une charge exceptionnelle de 750 millions de livres due à la renégociation avec le ministère britannique de la Défense de programmes concernant des sous-marins et des avions de patrouille.Le groupe pense notamment pouvoir, en fin d'année, amener sa dette sous le niveau prévu par le marché de 1,9 milliard de livres. Cependant, le pari du redressement n'est pas pour autant gagné. "Des progrès importants ont été réalisés, mais nous reconnaissons qu'il y a encore beaucoup à faire pour obtenir une croissance acceptable et profitable et pour augmenter la valeur du portefeuille des actionnaires", tempère le groupe dans son communiqué. En conséquence, les objectifs demeurent prudents: le groupe vise sur l'année une performance hors exceptionnels conforme à celle de 2002.En marge de cette publication de résultats, le directeur général a aussi réagi à un article du Guardian, rapportant que le groupe aurait été accusé de fraude et corruption dans une vente d'armes à l'Arabie Saoudite. D'après le journal, le groupe aurait mis sur pied une caisse noire pour verser des pots-de-vin à des responsables saoudiens. "Nous démentons ces allégations. Nous respectons toujours la législation de la Grande-Bretagne et de tous les pays avec lesquels nous travaillons", a répondu Mike Turner.En Bourse, l'action est orientée à la hausse. Elle gagne 2,30%, à 170 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :