3M bénéficie de la baisse du dollar

 |  | 355 mots
3M a décidément le vent en poupe. Ignorant les difficultés de bon nombre de ses compatriotes, le groupe diversifié américain publie ce lundi des résultats pour le deuxième trimestre en forte progression, avec un bénéfice net de 619 millions de dollars, soit +33% par rapport au deuxième trimestre 2002. Une fois de plus, son chiffre d'affaires a connu une croissance à deux chiffres, +10,1% à 4,58 milliards de dollars. Pour expliquer ces résultats, le groupe évoque la maîtrise et la réduction des coûts. Surtout, le groupe a largement bénéficié du taux de change favorable du dollar, responsable de 4,6 points des 10,1% de la croissance du chiffre d'affaires.Sur les 7 activités du groupe, six ont vu leur chiffre d'affaires croître de manière sensible: la division équipements graphiques signe la meilleure progression, avec des ventes en hausse de 23,5%, mais la croissance est également bonne pour sa division santé, la plus importante du groupe (+13,5%), le département sécurité et protection (+16,4%) et transports (+12,9%). Géographiquement, c'est la zone Asie-Pacifique qui tire le groupe, avec 18% de croissance des volumes.Et visiblement, 3M est disposé à faire aussi bien pour le reste de l'année. Le groupe a ainsi annoncé avoir revu en nette hausse ses prévisions pour l'année 2003. Il table désormais sur un bénéfice par action hors exceptionnels de 5,90 à 6,05 dollars, alors qu'il prévoyait 5,80 à 6 dollars jusqu'à maintenant, et que les analystes attendaient 5,91 selon la médiane des prévisions. Une bonne nouvelle saluée par le marché, le titre gagnant 3,86% à 135,20 dollars à New York à la mi-séance.Ces bons résultats trimestriels confirment le virage stratégique pris par la firme de Saint-Paul en 2001. 3M s'est restructuré il y a deux ans sous l'impulsion de son PDG James McNerney, arrivé quelques mois plus tôt. Depuis, le groupe connaît une forte croissance. Il a terminé l'exercice 2002 sur un bénéfice net en hausse de 38% à 1,974 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 16,33 milliards de dollars. Raisons de ce succès, la croissance organique du chiffres d'affaires, mais aussi plusieurs opérations de croissance externe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :