Marionnaud poursuit sa croissance

 |  | 312 mots
Lecture 2 min.
L'année 2002 aura été celle de la croissance - interne et externe - pour les parfumeries Marionnaud, qui ont bien terminé l'année. Le chiffre d'affaires annuel est ressorti à 1,15 milliard d'euros, en progression de 31,35%. Le distributeur qui a ouvert un grand nombre de parfumeries cette année, a enregistré une croissance à périmètre constant de 9,93%. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires, grâce à une politique de promotion proposant 15% de rabais, est ressorti à 421 millions d'euros, soit une hausse de 28,35% sur un an. La progression à périmètre comparable est de 10,08%. Le taux est légèrement inférieur à celui du troisième trimestre (+10,46%), mais il reste au dessus de la tendance moyenne des neuf premiers mois de l'année, où la croissance est en effet ressortie à 9,84%. Cette faible décélération du quatrième trimestre s'explique par les ventes dans l'Hexagone. Le marché français, qui pèse 72% des revenus, a enregistré une croissance organique de seulement 7,74% sur la fin de l'année, contre 10,15% au troisième trimestre. En revanche, les magasins à l'étranger font preuve d'une belle performance avec une hausse à périmètre constant de 18,2%. En conséquence, sur l'ensemble de l'exercice, à périmètre comparable, l'activité a augmenté en moyenne de 9,3% en France et de 12,1% à l'international. Pour l'instant, le groupe n'a pas donné d'indication particulière quant à ses prévisions de marges. Son président pourrait cependant fournir quelques indications supplémentaires lors d'une conférence prévue dans la matinée. Marionnaud s'est contenté de préciser qu'il comptait poursuivre sa politique de croissance externe cette année, en particulier en Europe du Sud, et qu'il versera un dividende correspondant à 20% du résultat net de l'exercice.A Paris, si l'action a nettement profité de l'annonce au cours de la matinée, elle s'est repliée dans l'après-midi pour terminer sur une hausse symbolique de 0,3%, à 30,50 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :