Oberthur convainc le marché

 |  | 318 mots
"Nous sommes impressionnés par la vitesse à laquelle le groupe a réussi à redresser sa rentabilité": le constat d'Aurel-Leven laisse peu de doute sur la qualité des résultats délivrés ce jeudi par Oberthur Card Systems.En dépit d'un repli de 16,5% de son chiffre d'affaires, le fabricant de cartes à puce est en effet parvenu à redresser de manière spectaculaire sa rentabilité. De -5,5 millions d'euros il y a un an, le résultat d'exploitation est passé à +13,4 millions d'euros, faisant ressortir une marge de 6,6%. A titre de comparaison, le consensus n'attendait qu'un résultat d'exploitation de 10 millions d'euros. "Cette très nette progression de la rentabilité s'explique par les effets du plan de restructuration, des gains de productivité, de meilleures conditions d'achats de composants et la focalisation du groupe sur des segments rentables", fait remarquer Aurel-Leven.Côté résultat net, la progression est tout aussi significative. La perte nette de 20,7 millions d'euros a fait place à un bénéfice de 2,8 millions d'euros. Enfin, ce redressement a également eu une autre conséquence: il a permis au groupe de réduire de 40% son endettement, revenu à 75,4 millions d'euros.Pour la suite des événements, le groupe attend, sans toutefois chiffrer ses ambitions, une nouvelle progression de ses résultats au second semestre. En conséquence, même ceux qui s'inquiétaient il y a quelque mois de la situation d'Oberthur (à l'image d'Aurel-Leven, qui évoquait une forte pression sur les prix) semblent aujourd'hui convaincus.Les investisseurs ne sont pas en reste. Ils plébiscitent le titre, qui avait déjà entamé une lente remontée depuis le printemps et a connu une soudaine accélération ces dernières semaines. Du coup, l'action affiche un gain de près de 30% sur le seul mois de septembre et de plus de 200% sur l'année. Ce qui en fait, et de loin, le leader du SRD sur la période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :