Swiss Re redonne des couleurs à la réassurance

Après Scor (qui a vu ses capitaux propres diminuer) et Munich Re (affecté par une lourde provision et des craintes d'appel au marché), Swiss Re vient redonner des couleurs au tableau bien sombre qu'avait dressé cette semaine la réassurance.De fait, le numéro deux mondial du secteur a publié un résultat net semestriel de 691 millions de francs suissses (450 millions d'euros), six fois plus élevé que l'an passé à la même époque. Première explication à cette envolée: malgré l'appréciation du franc suisse vis-à-vis du dollar, le groupe s'est révélé performant sur le plan commercial. Les primes encaissées ont augmenté de 4%, à 14,38 milliards de francs suisses. Un phénomène qui a été d'autant plus sensible que Swiss Re n'a pas eu à faire face à de grosses indemnisations (à l'inverse, Scor a mis en avant les tornades américaines du mois de mai pour expliquer ses performances modestes).Mieux encore pour le Suisse, toutes ses divisions ont dégagé un résultat d'exploitation positif. Dans le secteur dommages, le résultat opérationnel a pratiquement été multiplié par 8 à 822 millions de francs suisses, grâce à une augmentation des primes et à un renforcement de la qualité du portefeuille.Les services financiers ont eux aussi bien redressé la barre. Déficitaires de 379 millions de francs suisses l'an passé, ils ont gagné 273 millions, montrant l'efficacité des mesures de restructuration mises en place.Seule la branche vie et santé reste un peu à la traîne, avec un résultat inférieur à celui de l'an passé, compte tenu de la baisse du dollar et de l'absence de gains exceptionnels comme l'an passé. Mais rien de catastrophique: la division est restée largement dans le vert avec un bénéfice opérationnel de 472 millions.L'inquiétude n'est pas non plus de mise du côté du bilan. Alors que Scor a consommé des capitaux propres et que le marché redoute une augmentation de capital chez Munich Re (voir ci-contre), Swiss Re est quant à lui parvenu à accroître ses fonds propres de 7,2%, à 17,9 milliards de francs suisses.Le groupe lui-même ne manque d'ailleurs pas de faire part de son optimisme. "Les fondamentaux de Swiss Re sont excellents et nous attendons des améliorations continues de la performance opérationnelle sur l'année", conclut-il. En Bourse, l'action recule toutefois de 3,31%, à 86,30 francs suisses, en fin de journée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.