Dassault Systèmes souffre de la faiblesse du dollar

 |  | 327 mots
Lecture 2 min.
Dassault Systèmes victime de son exposition internationale. Le chiffre d'affaires de la première société mondiale de logiciels industriels est en baisse de 6% à 350,7 millions d'euros. Le groupe pâtit surtout de l'impact du taux de change avec le dollar, monnaie dans laquelle le groupe facture l'essentiel de ses prestations, avec notamment 30% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis. A taux de change constants, le chiffre d'affaires progresse de 2%.Le groupe français subit également la baisse mondiale des investissements technologiques, particulièrement sensible dans les secteurs majeurs du groupe, comme l'aéronautique ou l'automobile. Mais le groupe dispose d'atouts pour bien résister: les ventes de licences, ventes récurrentes, représentent 54% de son chiffre d'affaires, et le groupe bénéficie de son partenariat de distribution avec IBM, par lequel sont effectuées 60% des ventes de Dassault Systèmes.Le concepteur de logiciels a réalisé au premier semestre 2003 un bénéfice net hors coûts d'acquisition de 53,5 millions d'euros, 26 centimes d'euros par action, soit une baisse de 9% par rapport à l'an dernier. Ce résultat est légèrement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 25 centimes d'euros hors coûts d'acquisition.Pour l'année 2003, Dassault Systèmes confirme ses objectifs d'une croissance de 7% de son chiffre d'affaires à taux de change constants. Avec les hypothèses d'un dollar faible, à 1,20 dollar pour un euro, pour le reste de l'année, le groupe prévoit un chiffre d'affaires 2003 d'environ 760 millions d'euros, et un résultat par action compris entre 1,22 et 1,25 euros.Surtout, Dassault Systèmes a promis d'augmenter sa marge d'exploitation "jusqu'à un point de pourcentage", par rapport aux 27,7% de l'année 2002. L'augmentation de la rentabilité opérationnelle, qui s'était érodée au premier trimestre, était au centre des attentes des analystes. A Paris, le titre termine sur une hausse de 7,05% à 30,84 euros. Le cours a gagné plus de 45% depuis le début de l'année, après avoir perdu 62% de sa valeur en 2002.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :