Sagem relève sensiblement ses prévisions

 |  | 267 mots
Lecture 1 min.
Le groupe d'électronique Sagem a confirmé au premier semestre qu'il était reparti du bon pied. Après une année 2002 placée sous le signe du redressement, l'année 2003 sera celle de la croissance forte. Au premier semestre, le groupe français a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 15% à 1,47 milliard d'euros. C'est surtout l'activité Communications qui a soutenu la croissance, avec une progression de 24,7% à 973 millions d'euros. Une performance à mettre sur le compte de l'activité de téléphonie mobile. Sur la période, le groupe a écoulé 6 millions de produits dont 2,5 millions de combinés. Les effets de l'épidémie de pneumopathie atypique en Asie, qui ont pesé sur beaucoup d'équipementiers tels que Motorola, ont été compensés par "le développement des ventes de terminaux en Europe", précise le communiqué. De son côté, l'activité de la branche Défense et Sécurité a reculé de 0,3% à 492,6 millions d'euros. Le résultat d'exploitation du groupe a pratiquement doublé à 82,8 millions d'euros, grâce à l'activité Communications, qui a généré 26,3 millions d'euros de résultat. Au total, le bénéfice s'est inscrit en hausse de 74% à 49,4 millions d'euros.Après un bon premier semestre, Sagem ne compte pas s'arrêter là. Le groupe a donc relevé sensiblement ses prévisions annuelles. Le chiffre d'affaires devrait croître de 12% par rapport à 2002, contre 8% initialement prévus. Quant au résultat d'exploitation il devrait progresser de 25%, au lieu de 15%. A la Bourse de Paris, les investisseurs saluent le relèvement des objectifs de Sagem. L'action termine la séance jeudi sur un gain de 3,78% à 78,25 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :