Eiffage profite de la future ligne de TGV Perpignan-Figueras

 |  | 236 mots
Les investisseurs soutiennent favorablement Eiffage lundi à la Bourse de Paris. Le titre gagne 1,89% en fin de séance à 94,35 euros. A l'origine de cette hausse: l'obtention du contrat de concession de la ligne de TGV reliant Perpignan à Figueras en Espagne, annoncée par le ministère des Transports vendredi.Après de longues négociations, les autorités françaises et espagnoles ont décidé d'attribuer la concession de cette nouvelle ligne à TP Ferro, un groupement qui réunit Eiffage, le sixième groupe de construction français aux Espagnols ACS et Dragados. Ce sont donc des entreprises privées qui ont été préférées au groupement public Ferromed formé par Réseau Ferré de France (RFF) et par son homologue espagnol GIF.Pour Eiffage et ses partenaires, il s'agit de gérer un projet d'un montant de 952 millions d'euros, financé à 56,7% par des subventions versées par la France, l'Espagne et l'Union européenne. TP Ferro doit obtenir le reste des fonds nécessaires grâce à un contrat de concession d'une durée de 50 ans. C'est ce point en particulier qui constitue une vitrine appréciable pour Eiffage, déjà présent dans la concession du Viaduc de Millau ou dans les projets TGV Est et Lyon Turin. Les travaux de la ligne doivent commencer au cours du premier trimestre 2004. Le tronçon d'une longueur de 44,4 kilomètres devrait fonctionner fin 2008, prolongeant la ligne Madrid-Barcelone.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :