Wanadoo porté par l'accès haut débit à Internet

 |  | 535 mots
Lecture 3 min.
L'accès haut débit est l'avenir des fournisseurs d'accès Internet. C'est ce qu'a encore confirmé Wanadoo en publiant lundi matin son chiffre d'affaires du premier trimestre. La filiale de France Télécom a enregistré une progression de 38% de son chiffre d'affaires à 567 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters attendaient une hausse de 35%. A l'origine de cette performance: les activités Internet du groupe. Les revenus de la branche "Accès, Portails et e-Merchant" ont fait un bond 58% à 393 millions d'euros. Dans le même temps, l'activité du segment "Annuaires", historiquement la vache à lait de Wanadoo, a augmenté de 9% à 175 millions d'euros.Le nombre d'abonnés total à l'accès Internet a atteint 8,78 millions à la fin du mois de mars, soit une progression de 32%. Les chiffres témoignent surtout de la percée de l'accès Internet haut débit, câble et ADSL. Fin mars, Wanadoo a franchi le cap des 1,6 million d'abonnés dans ce domaine, contre 696.000 un an plus tôt. Sur ce total, 1,24 million d'abonnés étaient en France. La proportion du nombre d'abonnés Haut Débit a donc gagné 2,3 points en un an, passant à 18,4%. Résultat, le chiffre d'affaires de l'accès Internet a enregistré une hausse de 61% à 221 millions d'euros et celui de la branche "Portails" (essentiellement composé des revenus de la publicité en ligne) une progression de 37% à 27 millions d'euros. Concernant la zone Royaume-Uni, principale source d'inquiétude, la croissance est plus modérée. Le groupe comptait fin mars 2,66 millions de clients contre 2,478 millions un an plus tôt. Wanadoo poursuit dans cette zone la migration des clients sans abonnement vers des services payants. Au Royaume-Uni, Wanadoo est présent dans l'accès Internet, via Freeserve, un fournisseur d'accès qui proposait à l'origine une offre gratuite. La proportion d'abonnés bas débit payants atteignait donc fin mars 41%, contre 38% un an plus tôt. En tout cas, Wanadoo a confirmé ses objectifs annuels. "Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2003 conforte Wanadoo dans son objectif d'augmenter son chiffre d'affaires de 25% à 30% en 2003", a indiqué Olivier Sichel, PDG du groupe, cité dans le communiqué. Wanadoo a également confirmé sa volonté de multiplier par trois son résultat avant amortissement consolidé, d'obtenir un résultat d'exploitation avant amortissement à l'équilibre pour la partie "Accès Portails et e-Marchants", et un cash-flow libre opérationnel positif.A Paris, les investisseurs apprécient l'ensemble de ces nouvelles. Le titre gagne 7,34% en fin de journée, à 5,85 euros.Intégration des activités accès et portail en France Wanadoo a annoncé par ailleurs une réorganisation de ses structures en France. Six "unités d'affaires" vont être mises en place, dont l'une, Wanadoo France, va couvrir au niveau national les activités accès et portail. Les cinq autres unités seront Wanadoo Espagne, Wanadoo Pays-Bas, Wanadoo Royaume-Uni, Wanadoo E-Merchant et Annuaires. D'autre part, trois nouveaux membres font leur entrée au conseil d'administration: Didier Lombard, directeur exécutif technologies, partenariats stratégiques et nouveaux usages de France Télécom, Jean-Philippe Vanot, directeur exécutif de la division réseaux et opérateurs de France Télécom et Jean-Hervé Lorenzi, conseiller du directoire de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :