Les ventes de Sun Microsystems chutent pour le 9ème trimestre d'affilée

La longue érosion des ventes continue pour Sun Microsystems. Pour le neuvième trimestre consécutif, le dernier de son exercice 2002-2003, le chiffre d'affaires du groupe informatique américain a chuté de 13% à 2,98 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre de l'exercice précédent, en dessous des prévisions de Wall Street (3,06 milliards de dollars selon les analystes interrogés par Reuters). Le fabricant subit plus durement que ses concurrents la morosité du marché de l'équipement informatique, et notamment la faiblesse de la demande pour les serveurs. Le résultat net trimestriel de Sun Microsystems a été ainsi divisé par cinq, chutant à 12 millions de dollars au quatrième trimestre, contre 61 millions l'an passé. Le bénéfice hors éléments exceptionnels est ressorti à 1 cent par action, contre 2 cents prévus par Wall Street.Seul motif de satisfation: la marge brute du groupe qui s'est améliorée de 2,4 points, et atteint désormais 43,7% du chiffre d'affaires. La firme de Santa Clara commence a goûter les fruits de sa politique de réduction des coûts menée tambour battant ces derniers mois. Sur l'ensemble de l'exercice 2002-2003, elle a ainsi diminué ses dépenses administratives, générales et de vente, de 500 millions de dollars. Globalement, l'exercice 2002-2003 a été sombre pour Sun Microsystems. Le groupe a réalisé une perte nette annuelle de 2,3 milliards de dollars, après un déficit déjà conséquent de 587 millions de dollars sur l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires a reculé de 8,5% à 11,4 milliards de dollars. La marge brute s'est tout de même améliorée sur l'ensemble de l'année fiscale, gagnant 3,9 points à 43,2%, grâce aux réductions de coûts, et tout en maintenant les investissements en recherche-développement à 2 milliards de dollars.La situation ne devrait être pas s'améliorer de si tôt. Même si Sun mise sur des produits moins chers et de fabrication moins coûteuse pour augmenter son chiffre d'affaires, comme des serveurs informatiques utilisant des puces Intel et le système d'exploitation Solaris, le groupe informatique reste en effet très prudent sur le trimestre en cours, le premier de son nouvel exercice. Steve McGowan, le directeur financier de Sun Microsystems, a prévenu que la marge brute du groupe serait touchée par l'aggressivité des prix et des marges moins performantes dans sa division services. A New York, les investisseurs sanctionnent lourdement ses annonces, le titre décrochant de 19,50% à 3,84 dollars en milieu de matinée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.