Groupe Banque Populaire retrouve le sourire

 |  | 308 mots
Lecture 1 min.
Bon semestre pour la cinquième banque française. Le groupe Banque Populaire a annoncé un résultat net part du groupe en hausse de 15% sur un an à 376 millions d'euros pour les six premiers mois de 2003. Le résultat brut d'exploitation progresse lui aussi de 15%, à 1,06 milliard d'euros. A périmètre constant, ces deux hausses sont ramenées à 11%. Ces résultats viennent donc confirmer le "rebond significatif" promis par la banque en mai dernier. L'activité banque de proximité continue à se porter très bien. Son résultat net part du groupe a ainsi progressé de 19% sur un an à 270 millions d'euros. Le groupe a mis les bouchées doubles pour se renforcer dans ce domaine: la hausse de 11% des charges d'exploitation traduit les investissements liés au développement du réseau. L'activité a bénéficié de la croissance de 12% des crédits aux particuliers grâce, notamment, au développement des achats immobiliers. Du côté de la banque d'investissement, le redressement est également spectaculaire. Après une année 2002 particulièrement terne, Natexis-Banque Populaire a annoncé une progression annuelle de son résultat net part du groupe de 23% à 111 millions d'euros. Certes, les activités de marché sont encore affectées au premier semestre. Leur produit net bancaire recule ainsi de 50%, mais dans communiqué, le groupe indique qu'il est parvenu à réduire la casse dans ce domaine du fait "des actions de réorganisation engagées en début d'année". Une éclaircie semble d'ailleurs poindre, puisque les actifs gérés ont progressé de 7% en six mois et que le PNB de la banque d'investissement a progressé de 44% par rapport au deuxième semestre 2002. En revanche, les activités de la Coface (assurance-crédit) et de la banque de financement continuent de soutenir la rentabilité de Natexis.En fin de séance, le titre gagne 1,34%, à 86,90 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :