Carrefour maintient un rythme soutenu

 |   |  369  mots
Alors que Carrefour avait déjà comblé le marché lors de la publication de ses résultats semestriels, il ne devrait pas non plus décevoir avec le chiffre d'affaires trimestriel publié jeudi soir. Les ventes du troisième trimestre sont en effet ressorties légèrement au-dessus des attentes du marché. A 19,79 milliards d'euros, elles ont progressé de 4,6% en un an et ce, en dépit d'un effet calendaire négatif de 0,9% concernant la France.D'abord, comme cela était prévu, l'impact négatif des effets de change s'est très nettement atténué. Grâce à la bonne tenue du peso argentin et du real brésilien, il ressort à -1,2% au troisième trimestre, alors qu'il avait atteint -5,1% au premier semestre.C'est donc surtout grâce à sa croissance hors changes que le groupe a réalisé sa performance. Elle atteint 5,8% sur la période. Si Fideuram-Wargny espérait un chiffre équivalent, Aurel-Leven n'escomptait en revanche pas plus de 4,6%.La France a été le point faible du groupe. Ce qui n'est pas une surprise au vu des chiffres des mois précédents et de la canicule qui a sévi cet été. La progression n'y a pas dépassé 2,1%. Conséquence de la meilleure tenue des devises de cette zone, l'Amérique a en revanche été plus favorable au groupe que les mois précédents. La baisse d'activité de 27,4% des six premiers mois a fait place à une augmentation de 2,1%. Même chose en Asie, où le groupe avance de 5,9%, après avoir enregistré une chute de 6,4% au premier semestre. Mais c'est bien l'Europe (hors France) qui reste l'un des principaux moteurs, avec une amélioration des ventes de 8,3% à 7,06 milliards d'euros.A la fin des neufs premiers mois de l'exercice 2003, Carrefour a donc toutes les raisons d'être satisfait. En tout cas, avec un chiffre d'affaires cumulé en progression de 6,2% (hors effets de change), il semble bien parti pour atteindre son objectif de croissance de 6% (toujours hors changes) sur l'ensemble de l'année.En Bourse, le succès est toutefois plus mitigé. L'action a gagné 4,64% depuis le début de l'année. Mais cette performance ne la classe qu'en milieu de tableau du palmarès du CAC 40.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :