Konica et Minolta vont fusionner

 |  | 326 mots
Bien que le marché du numérique soit en forte croissance, il n'empêche pas une concurrence sanglante entre ses différents acteurs. Dans cet environnement sans merci et face à l'émergence de nouveaux entrants, les deux spécialistes de l'image Konica et Minolta ont décidé d'unir leurs forces en concluant un accord de fusion. D'ores et déjà, le projet aboutira à des économies de coûts conséquentes. Le nouvel ensemble prévoit 4.000 suppressions d'emplois sur un effectif total de 38.500 personnes (10,4%).Les deux groupes seront fondus dans un holding commun en août prochain baptisé Konica Minolta Holdings. Une fois réunies, les deux entreprises devraient générer un chiffre d'affaires combiné de 1.000 milliards de yens par an (8,4 milliards de dollars). Pour l'exercice 2005-2006 (clos en mars), le nouveau groupe table sur un chiffre d'affaires de 1.300 milliards de yens pour un bénéfice d'exploitation de 150 milliards de yens, la fusion devant permettre de générer 50 milliards de yens de synergies.Les deux groupes japonais comptent ainsi créer le plus gros fournisseur d'appareils pour les entreprises. Ce coeur de cible réalise déjà la majeure partie du chiffre d'affaires de Minolta. De même pour Konica, dont les ventes aux entreprises dépassent celles des pellicules, un segment sur lequel le groupe est le numéro trois mondial. Car pour l'instant les deux groupes ont du mal à tirer leur épingle du jeu, en particulier Minolta. Le spécialiste des appareils photos reflex à une seule lentille a subi ces dernières années de fortes pertes, ce qui l'a conduit à réduire ses effectifs et à se recentrer. L'équipement en image pour entreprise et le numérique sont deux industries fleurissantes au Japon. Elles ont été prises d'assaut ces dernières années par Canon et Ricoh qui ne cessent de gagner des parts de marché. Quant à la photographie numérique, elle est actuellement dominée par Olympus et par Sony.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :