Richemont rassure sur le luxe

 |   |  369  mots
Trois jours avant la publication des résultats de LVMH, Richemont rassure. La compagnie suisse qui possède notamment les marques MontBlanc ou Cartier a certes annoncé une baisse de ses ventes de 16% sur les cinq premiers mois de son exercice 2002-2003, ouvert en avril. Le chiffre est évidemment très fortement touché par la faiblesse du dollar: en monnaies locales, les ventes ne reculent que de 7%. Malgré cette baisse, les chiffres publiés ce mardi sont nettement meilleurs que ce qu'attendaient les analystes. Le consensus calculé par Reuters prévoyait en effet un recul de 20% des ventes en francs suisses et de 11,5% en monnaies locales. Plus encourageant encore, l'été a montré un retournement de la tendance. Entre juin et août, les ventes ont ainsi à nouveau progressé de 1%. Ce dernier chiffre était très attendu par les analystes. Ils confirment la fin de la déprime du marché.Par zone géographique, ce frémissement des ventes de Richemont est surtout sensible en Asie (+6% entre juin et août) et en Amérique (+4% entre avril et août). En revanche, l'Europe reste à la traîne: Richemont y a connu sur les cinq mois sous revue une baisse de ses ventes de 13%. Le numéro deux mondial du luxe n'a pas fait de commentaires particuliers sur la poursuite de son plan d'économie. Le groupe est en pleine restructuration et a déjà depuis cinq mois supprimé 200 emplois. La marque Dunhill devrait être la plus touchée dans les prochains mois avec son retrait des Etats-Unis et la fermeture d'un magasin londonien. Reste que les ventes du groupe helvétique viennent, selon les analystes d'Aurel Leven, "confirmer les déclarations faites par l'ensemble des managements du secteur ces dernières semaines" concernant un frémissement de la demande de produits de luxe. Le marché suivra donc avec attention les résultats de Bulgari et Hermès jeudi et surtout de LVMH vendredi pour en avoir confirmation. En attendant, à Zurich en clôture, le titre Richemont profite de l'optimisme du marché. L'action s'affiche en hausse de 7,28% à 28,75 francs suisses. L'ensemble du secteur est par ailleurs évidemment tiré vers le haut. LVMH progresse pour sa part de 0,54% et Hermès de 1,97%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :