Apple dépasse les prévisions

 |  | 365 mots
Apple continue de résister honorablement, grâce au design élaboré de ses ordinateurs. Le constructeur à la pomme a publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes. Pour le troisième trimestre (avril-juin) de l'exercice 2002-2003, le résultat est certes en baisse de 40% sur un an à 19 millions de dollars, soit 5 cents par action. Mais le chiffre reste au dessus du consensus établi à 3 cents par action. Le groupe a, à la fois, bénéficié des ventes favorables de ses lignes de Powerbook et iBook mais a continué de supporter la hausse des coûts liée à l'ouverture de nouveaux magasins. Le chiffre d'affaires a poursuivi sa croissance: il a augmenté de 8% à 1,545 milliard de dollars, alors que le marché pronostiquait 1,48 milliard de dollars. Les ventes de Powerbook, la dernière ligne de portables ultra-plat du groupe, ont fait un bond de 55% en un an à 363 millions de dollars. En revanche, les iMac, les premiers portables de la firme, ont chuté de 29%. De même, les G4, conçus pour les professionnels du graphisme, ont baissé de 18%, en raison du recul des investissements dans le milieu. Sur la période, 771.000 ordinateurs, toutes gammes confondues, ont été écoulés, soit 8,4% de plus qu'au trimestre précédent, mais contre 808.000 un an avant, signe qu'Apple vend de plus en plus de produits à forte valeur ajoutée. Dans le domaine de la musique, un segment sur lequel Apple souhaite se réorienter, la progression est notable. 304.000 iPod ont été vendus sur la période contre 54.000 un an avant. Le baladeur MP3 du groupe est commercialisé depuis octobre 2001. Sur son service de musique en ligne, l'iTunes Music Store, Apple a vendu 6,5 millions de chansons depuis son lancement en avril dernier. Fred Anderson, le directeur financier du groupe, a confirmé qu'une version disponible sur Windows sortirait à la fin de l'année.Pour son quatrième trimestre (juillet-septembre), le groupe attend des ventes "en hausse de 5 à 10%" par rapport au troisième trimestre pour un résultat en "légère" progression. Les analystes attendent de leur côté un bénéfice par action hors exceptionnels de 6 cents.En fin de matinée à New York jeudi, le titre s'apprécie de 3,27% à 20,52 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :