Echec officiel de l'OPA de PAI sur GrandVision

 |  | 336 mots
Les résultats du dépouillement sont sans surprise, tant le résultat était prévisible (voir ci-contre). Selon les chiffres publiés jeudi par le Conseil des marchés financiers (CMF), l'offre d'achat de GrandVision par PAI Partners a officiellement échoué, PAI n'ayant pas obtenu les deux tiers du capital et des droits de vote, seuil auquel était conditionnée son offre.Si le résultat était attendu, un doute planait en revanche sur l'ampleur du revers à venir. Et force est de constater qu'il est de taille. Outre les 22,9% apportés par les fondateurs de GrandVision, PAI Partners n'a pu recueillir que 12,38% des titres du groupe d'optique. Un résultat qu'un vendeur joint par Reuters qualifie d'"échec retentissant".Les raisons de la défaite étaient elles-aussi connues à l'avance. "Il y a eu une erreur stratégique de la part de PAI et éventuellement de GrandVision, qui est de ne pas avoir prévenu et inclus Hal dans les négociations", ajoute le vendeur. De fait, le groupe néerlandais (à l'origine actionnaire à hauteur de 5%) avait déclaré qu'il n'avait pas l'intention d'apporter ses titres et, sans que l'on connaisse véritablement ses intentions, il a peu à peu récolté des titres sur le marché jusqu'à détenir vendredi dernier 32,95% de GrandVision.De surcroît, les critiques d'actionnaires minoritaires sur le prix ainsi que la reprise des marchés et des opérations de fusion-acquisition ont nourri la spéculation sur une éventuelle surenchère. Pour preuve, depuis l'annonce de l'OPA, l'action se traite au-dessus des 21 euros proposés par PAI. Ce jeudi, elle vaut encore 22,60 euros.Reste donc maintenant à savoir si une nouvelle offre va être lancée, notamment par Hal, comme cela a été dit à maintes reprises. "Si Hal prend contact avec nous, nous leur parlerons comme nous le faisons avec tout actionnaire", avait dit la semaine passée Elie Vannier, directeur général du groupe. Mais jusqu'ici, Hal a répété qu'il ne souhaitait pas prendre le contrôle de GrandVision.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :