Terra Lycos réduit ses pertes

 |  | 285 mots
Terra Lycos cherche à être rentable. Petit à petit, ses efforts pourraient être récompensés. Car, peu à peu, le fournisseur d'accès Internet s'approche du point mort. Sur les neuf premiers mois de 2003, la perte nette était de 137 millions d'euros, contre -332,2 millions d'euros l'année précédente. Mieux, la perte d'exploitation a été ramenée à 37 millions d'euros, soit 63% de moins qu'en 2002, et ce grâce à d'importantes opérations d'assainissement.En revanche, les ventes ont reculé de 16,4% à 391,23 millions d'euros, en raison notamment de l'impact de la dépréciation de devises hors de la zone euro, affirme la société dans un communiqué remis aux autorités boursières espagnoles. Globalement, les chiffres sont en ligne avec les prévisions des analystes interrogés par Reuters. Le groupe a quand même profité de la croissance de sa base de clients haut-débit. Le nombre d'abonnés a augmenté de 59% à 542.203 personnes. Au Brésil, ils ont augmenté de 67%, au Chili de 292% et en Espagne de 15%. En tout, le groupe, présent dans 40 pays et en 19 langues, revendiquait fin septembre 4,6 millions de clients payants à l'ensemble de ses offres (accès Internet et portail), soit une croissance de 82% en un an. Pour le quatrième trimestre, la tendance devrait se poursuivre. Terra Lycos affirme tabler sur un Ebitda positif "au quatrième trimestre 2003 en ligne avec son évolution positive au cours des treize derniers trimestres". Toutefois, l'alliance avec sa maison mère Telefonica, conclue à la mi-février et remplaçant l'accord avec Bertelsmann, devrait rapporter 78 millions d'euros supplémentaires en 2003, un montant inférieur aux 118 millions d'euros annoncés plus tôt dans l'année. A Madrid, le titre recule de 1,18% à 5,01 euros en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :