Un nouveau directeur général pour la filiale américaine d'Ahold

 |  | 234 mots
Lecture 1 min.
Le ménage continue chez Ahold. Le numéro trois mondial de la grande distribution a annoncé mardi matin la nomination d'un nouveau directeur général pour sa filiale américaine US Foodservice. Il s'agit de Lawrence Benjamin, ancien directeur général de Nutrasweet. Il prendra ses fonctions le 1er novembre prochain. L'ancien directeur général de US Foodservice, Jim Miller, a démissionné en mai dernier après la découverte dans son unité de graves irrégularités comptables. Des pratiques qui ont mis le géant néerlandais à genoux pendant plusieurs mois. Il a ainsi fallu attendre début octobre pour connaître les comptes 2002 d'Ahold (lire ci-contre). Jim Miller était d'autant plus controversé qu'il était le membre du conseil de surveillance d'Ahold le mieux payé. En 2002, il avait touché 6,4 millions d'euros. Pour le nouveau PDG du groupe Anders Moberg, cette nomination doit permettre une nouvelle fois de rétablir la confiance et de redresser la filiale américaine, peut-être dans une optique de vente. Dans un communiqué, Ahold souligne ainsi que Lawrence Benjamin " a une excellente réputation pour redresser les sociétés en crise". C'est donc vraisemblablement de la capacité de ce dernier à tourner la page Jim Miller que dépendra l'avenir de US Foodservice. A Amsterdam, les marchés ont peu réagi à cette nomination. Le titre reculait en clôture de 0,68%, à 8,79 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :