Forte croissance attendue dans les semi-conducteurs

 |  | 294 mots
Instituts de recherche et industriels revoient tour à tour leurs prévisions de croissance du secteur des semi-conducteurs, porté par la reprise de l'informatique et le rebond de la téléphonie mobile. Au tour de l'institut de recherche IDC de communiquer de nouvelles estimations. En 2004, le marché devrait croître de 18% à 188,8 milliards de dollars, soit deux points de plus qu'estimé en avril dernier. En cette fin d'année, l'institut calcule que les ventes auront progressé de 14% en 2003. En avril, IDC attendait une hausse de 9%. Entre 2003 et 2008, le marché devrait croître de 12,5% par an, pour atteindre un chiffre d'affaires de 282 milliards de dollars en 2008. Le secteur profitera particulièrement de la vigueur de la demande émergente de la Chine pour tous les produits high-tech, que ce soit informatiques ou télécoms. "La demande chinoise pour les semi-conducteurs représente plus du quart des 60 milliards de dollars du marché asiatique et comptera pour presque la moitié des ventes de cette région d'ici la fin de notre période de prévision", a estimé un analyste d'IDC.Si 2003 a été l'année de la reprise pour le marché, la demande a été particulièrement forte au second semestre. De fait, la période a été marquée par un rebond des ventes de PC, tirées par l'engouement des consommateurs pour les ordinateurs portables, et de téléphones portables, grâce à l'apparition des écrans couleurs. C'est pourquoi avant IDC beaucoup de professionnels ont déjà revu leurs perspectives. Merrill Lynch a porté sa prévision de croissance annuelle à 18% pour 2003, au dessus des 12% auparavant anticipés. La banque américaine a confirmé ses estimations 2004 (+18% ) et 2005 (+21%). De son côté, la SIA avait indiqué s'attendre à une hausse des ventes mondiales de 15,8% en 2003 et de 19,4% en 2004.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :