Nouvelles lignes de crédit pour Ahold

 |  | 274 mots
Ahold poursuit le plan d'assainissement de ses finances. Le géant néerlandais de la distribution a annoncé avoir bouclé deux lignes de crédit d'un montant total de 1,46 milliard d'euros, divisé entre une première ligne de 300 millions d'euros et une autre de 1,45 milliard de dollars obtenu auprès d'un syndicat de banques. Ces annonces font suite à l'augmentation de capital de 3 milliards d'euros votée en novembre dernier par les actionnaires du distributeur à l'occasion d'une assemblée générale. En effet, depuis la révélation en février 2003 de 970 millions d'euros d'irrégularités comptables, le groupe vit une situation financière tendue. Entre autres choses, il doit réduire un endettement massif qui s'élevait encore à 11 milliards d'euros en octobre. Outre l'augmentation de capital, Ahold a également prévu de céder pour 2,5 milliards d'actifs d'ici la fin 2005. La semaine dernière, le néerlandais confirmait avoir entamé des négociations exclusives avec Casino et l'homme d'affaires argentin Franciso de Narvaez en vue de la cession de sa filiale argentine Disco. Le 18 décembre, Francisco de Narvaez, qui possédait une chaîne de supermarchés en Argentine dans les années 90, faisait une proposition formelle pour reprendre les 99,97% d'Ahold dans Disco, pour un montant valorisant la chaîne environ 350 millions de dollars. L'argentin aurait 60% du consortium négociant la reprise de la chaîne, et Casino 40%. Selon l'édition de ce matin de la Tribune, Francisco de Narvaez chercherait en parallèle à constituer un tour de table alternatif au cas où Casino de désengagerait du projet. A Amsterdam, le titre Ahold gagne 2,06% en fin de séance à 5,95 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :