Bonnes prévisions surprises pour SAP

 |  | 303 mots
Lecture 1 min.
Une fois n'est pas coutume, un éditeur de logiciels a réservé une bonne surprise aux investisseurs. SAP a en effet donné des éléments encourageants sur les résultats de son troisième trimestre, qui doivent être publiés le 16 octobre prochain. Inversant la tendance de ces derniers mois, le premier éditeur mondial de progiciels de gestion intégrée a annoncé une stabilisation de ses revenus issus des licences, l'indicateur le plus regardé par les investisseurs. Ainsi, sur le trimestre, les ventes de licences devraient ressortir à 430 millions d'euros, stables à la fois sur un an et sur le dernier trimestre. Le chiffre est supérieur aux estimations des analystes interrogés par Bloomberg qui tablaient en moyenne sur 380 millions d'euros. Cette performance, SAP la doit à de nouveaux contrats gagnés sur la période, en particulier aux Etats-Unis. Or, c'est bien sur ce point que portaient les principales inquiétudes des analystes ces derniers mois. Car si SAP, leader incontesté du secteur, publie régulièrement de bons résultats financiers et fait preuve d'une rentabilité satisfaisante, c'est bien grâce à sa politique de pilotage des coûts et non en raison d'un retour de la croissance. Ainsi, au deuxième trimestre, les ventes de licences ont reculé de 13% sur un an à 431 millions d'euros.Au total sur le trimestre, le chiffre d'affaires est attendu en légère hausse de 0,7% par rapport au trimestre précédent, à 1,65 milliard d'euros, mais en baisse de 3% sur un an. Les analystes prévoyaient en moyenne un revenu de 1,597 milliard d'euros. Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires avait reculé de 8%. Enfin, le groupe a réitéré sa prévision de marge opérationnelle pour l'ensemble de l'année, attendue en hausse de 1 à 1,5 point. A Francfort, le titre SAP gagne 11,64% à 127,15 euros en fin d'après-midi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :