Delta et Continental redressent la tête grâce aux subventions

 |  | 378 mots
Continental et Delta reviennent dans le vert. Les compagnies aériennes ont annoncé ce jeudi, pour le deuxième trimestre de leur exercice 2003, des bénéfices nets de 79 millions de dollars pour Continental, et de 184 millions de dollars pour Delta. Sur la même période 2002, les deux compagnies perdaient respectivement 139 et 186 millions de dollars. Joli retournement, pourrait-on penser, puisqu'au premier trimestre de cette année, Continental perdait encore 221 millions de dollars et Delta 466 millions.En fait, ces résultats sont dus en grande partie aux subventions du gouvernement pour l'accroissement des mesures de sécurité. Les subsides ont ainsi atteint 251 millions de dollars pour Delta et 111 millions de dollars pour Continental. Par conséquent, si l'on exclut subventions et exceptionnels, les deux compagnies sont encore en pertes.En cause principalement dans cette situation encore difficile, la base du trafic de passagers. Le trafic enregistré par Delta a chuté de 8,5% au second trimestre par rapport à l'an dernier, ce qui explique en grande partie la baisse de 4,8% de son chiffre d'affaires. Si donc le secteur aérien aux Etats-Unis sort financièrement la tête de l'eau, grâce aux aides du gouvernement et la protection de la loi des faillites, le marché, lui, tarde à repartir. Certes, la demande s'est un peu redressée après la fin des combats en Irak, mais elle reste encore inférieure aux niveaux d'avant-guerre.Dans ce contexte, les compagnies aériennes continuent d'assainir leur bilan. Continental et Delta continue de mettre en oeuvre des plans de réduction de coûts. Delta compte ainsi faire 2,5 milliards de dollars d'économies entre 2003 et 2005. La compagnie basée à Atlanta continue par ailleurs de réduire sa capacité de transport, déjà diminuée de 8% par rapport à l'an dernier, afin de coller au mieux à la demande. Malgré tout, Delta prévoit un coût unitaire par passager en hausse de 6 à 7% au troisième trimestre et de 3 à 4% au quatrième.Durant le deuxième trimestre, l'indice sectoriel américain avait augmenté de 85%, les investisseurs ne craignant plus d'autres faillites. Mais la déception pourrait être à la mesure de cet enthousiasme retrouvé. Ainsi, ce jeudi à New York, l'action Delta Airlines chutait lourdement en milieu de matinée, perdant 5,45% à 14,04 dollars, tandis que Continental Airlines progressait de 0,65% à 15,57 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :