Dell optimiste sur l'investissement des entreprises en 2004

 |  | 279 mots
Tout va bien dans l'industrie informatique et tout va bien pour Dell. C'est le message qu'ont voulu délivrer de concert le patron fondateur du groupe Michael Dell et son bras droit Kevin Rollins, lors d'un entretien accordé lundi au Handelsblatt. Remplissant les espoirs du constructeur, les consommateurs ont bien répondu présent pour ces fêtes de Noël, selon Kevin Rollins. Mais surtout, la reprise des investissements des entreprises est imminente. Pour Michael Dell, elle interviendra dès 2004. "Il semble que les grandes entreprises vont progressivement accroître leurs dépenses en équipements informatiques neufs", a déclaré le patron du groupe. "Cela pourrait enfin amener la percée que nous espérions car les entreprises ont jusqu'ici été bien réticentes". En effet, la crise du secteur informatique qui a sévi ces deux dernières années a été particulièrement grave sur le segment des entreprises. Après avoir massivement, voire trop, investi, ces dernières ont mis un coup de frein sec à leurs dépenses informatiques. Les prémices de la reprise d'aujourd'hui ne signifie pas pour autant que les habitudes n'ont pas changé. "Nous constatons que nos clients professionnels ne remplacent pas leurs ordinateurs au bout de trois ans, comme c'était le cas autrefois, mais les conservent un ou deux ans de plus", explique Kevin Rollins. En tout cas, comme à son habitude, Dell compte bien tirer son épingle du jeu. Kevin Rollins espère toujours générer un chiffre d'affaires de 60 milliards de dollars d'ici 2006. Une prévision qui induit une croissance de 15% par an. Sur le dernier exercice (clos fin juin, les ventes ont atteint 35 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :