Un entretien avec Corinne Lernould-Delafosse, responsable du Développement chez Point Cadre

 |   |  611  mots
Yves Sassi : L'histoire raconte que le fondateur de Point Cadre était artiste peintre à Saint Tropez... Est-ce exact ?Corinne Lernould-Delafosse : Thierry Dufloo est effectivement diplômé des beaux-arts. Il avait ouvert une galerie d'art à Saint Tropez et a compris que le client attache autant d'importance à l'image qu'à son encadrement. C'est de cette analyse et de son expérience qu'il a créé le concept Point Cadre. L'idée était qu'une image se vend bien lorsque le cadre qui l'accompagne donne une valeur esthétique à l'ensemble. Au début, lorsqu'il a ouvert son premier magasin, il avait référencé une cinquantaine d'encadrements. Aujourd'hui, l'enseigne propose plus de 600 références de cadres et plus de 2.000 images. De plus, pour mieux servir son réseau et donc les clients, le groupe a créé sa propre maison d'édition. Ce qui permet de mettre en avant une collection d'images exclusives que l'on ne retrouve pas dans les points de ventes qui proposent des affiches et autres illustrations à encadrer. L'enseigne a évolué progressivement vers un concept axé sur la décoration de la maison. Les collections que nous proposons permettent d'apporter la touche finale à tous types de décors. Les collections changent sans cesse, tant et si bien que nos produits sont devenus de véritables produits de consommation. Ils répondent aux besoins de nos clients et permettent, pour un coût modique de changer un décor chaque fois que l'on en ressent le besoin. Le développement a été très rapide. En 1999, l'enseigne a atteint la centaine d'implantations. C'est à cette date que la société est entrée en Bourse, pour asseoir son développement et lui permettre d'obtenir les moyens de financer sa croissance. Cette entrée en Bourse a permis également de mettre en place une plate-forme logistique capable de fabriquer et de livrer plus de 2 millions de cadres par an. J'ajoute que l'une des forces de notre concept est la réalisation des encadrements, sur mesure, immédiatement. Quels sont les objectifs de développement de l'enseigne ? Aujourd'hui, Point Cadre dispose d'un réseau de 140 magasins implantés en France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Antilles. L'objectif, à plus ou moins long terme, est d'atteindre environ 250 magasins en France, et de poursuivre nos implantations à l'export.Quels types d'implantations recherchez vous ? Tout d'abord, nous sommes encore peu présents dans l'Est de la France. C'est une zone de développement importante pour l'enseigne. Non seulement pour des raisons stratégiques, mais également parce que la décoration de la maison est un élément traditionnel dans l'Est. Mais de nombreuses autres villes restent à prendre, sur tout le territoire. Nous implantons les magasins en centre commerciaux et en centre ville, sur des emplacements numéro 1 ou dans des rues très passantes, de bonne qualité. La surface du point de vente doit être de 50 à 80 m2 avec un linéaire de vitrine de 6 m minimum. J'ajoute également que nous recherchons des franchisés sur Paris et la région parisienne.Quel est le profil des candidats que vous recherchez ?Essentiellement des entrepreneurs dans l'âme. Des commerçants qui s'investissent dans leur métier, avec le profond désir de s'intégrer dans un réseau de qualité. D'autre part, notre métier nécessite d'avoir du goût, d'aimer ce domaine, de vouloir bien conseiller la clientèle. Cette idée d'implication, de volonté de s'intégrer dans le réseau est importante. Vous savez, nous avons beaucoup de franchisés qui possèdent plusieurs magasins. Notre franchisé de Rouen, par exemple en possède 3 et a été primé par l'Iref (Fédération des réseaux de franchise et de partenariat - NDLR).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :