Aegon réduit encore son exposition aux Etats-Unis

 |  | 327 mots
Lecture 2 min.
Le processus de désengagement des Etats-Unis se poursuit chez Aegon. L'assureur néerlandais a annoncé ce jeudi la cession à First American de certaines activités de sa filiale Transamerica Finance Corporation. Sont concernées par cet accord les divisions spécialisées dans les activités de certification dans des zones inondables et les services fiscaux pour l'immobilier.Le montant de la vente est de 400 millions d'euros. Une opération qui devrait se traduire par un bénéfice après impôts proche de 350 millions de dollars dans les comptes d'Aegon.Cette cession fait suite à une transaction - bien plus significative - déjà annoncée en août. Aegon avait alors fait part de la vente à General Electric de la division finance commerciale de TFC. Cette opération, qui doit être bouclée avant la fin de l'année, a été conclue à un prix de 5,4 milliards de dollars payé en numéraire et devrait se conclure par une plus-value nette de 250 millions de dollars pour Aegon. Elle concerne les quatre cinquièmes des actifs gérés par TFC.En comparaison, la cession présentée aujourd'hui apparaît donc symbolique. Mais elle confirme tout de même la réduction de l'exposition au marché américain souhaitée par Aegon. L'assureur, qui avait mis la main sur TFC en 1999, se trouve en effet dans une bien mauvaise passe depuis l'an passé. Difficultés du secteur et défauts de paiement sur l'obligataire ont entraîné le résultat à la baisse (-35% en 2002).Du coup, Aegon a dû réagir. Il s'est notamment recapitalisé pour conserver ses notations et a amorcé un mouvement de recentrage sur ses activités fondamentales, se traduisant par un allègement de sa présence aux Etats-Unis. Comme cela avait déjà été le cas en août, ce recentrage est plutôt bien perçu. Jeudi soir, après l'annonce de cette nouvelle cession, l'action avance de 1,17%, à 10,40 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :