Bonne fin d'année 2002 pour Texas Instruments

 |  | 415 mots
Lecture 2 min.
Les fêtes de fin d'année auront été bénéfiques pour Texas Instruments. Le fabricant de semi-conducteurs et d'appareils électroniques a dépassé les prévisions des analystes. Le résultat hors éléments exceptionnels est ressorti à 6 cents par action contre 3 cents attendus par Wall Street. "La division semi-conducteurs a fait mieux que prévu", a expliqué le directeur financier du groupe, Bill Aylesworth à Reuters. Le chiffre d'affaires total a atteint 2,15 milliards de dollars, en hausse de 20% sur un an. Le premier fabricant de puces pour appareils mobiles a en effet bénéficié des bonnes ventes de téléphones portables et d'assistants personnels. Le chiffre d'affaires en provenance des puces pour mobiles a fait un bond de 13% par rapport au troisième trimestre, notamment grâce aux commandes de Nokia qui contribue pour 12% au revenu global de Texas. En revanche, les ventes sont de 5% en retrait par rapport au troisième trimestre. Cela est dû à l'effet de saisonnalité de la branche Educational and Productivity Solutions, qui produit essentiellement des calculatrices à destination des scolaires. Sur ce segment, le chiffre d'affaires est en baisse de 57%. Au niveau du résultat net, Texas Instruments subit une perte de 589 millions de dollars, cinq fois plus importante que l'an passé. Ce résultat inclut notamment des charges de restructuration, dues à une réduction d'effectif de 500 personnes mais surtout à 638 millions de dollars de depréciations d'actifs, qui reflète la baisse des actions détenues dans Micron Technology et reçues en 1998, lorsque le groupe a cédé son activité de mémoires. Fort de ces résultats, Texas se veut résolumment optimiste pour 2003. Il table sur un bénéfice par action d'environ 6 cents pour un chiffre d'affaires équivalent à celui du quatrième trimestre à 2,15 milliards de dollars. C'est donc bien mieux que le consensus de First Call établi à 3 cents pour un revenu de 2,05 milliards. En effet, les prises de commandes ont bien résisté au quatrième trimestre, avec une baisse séquentielle de seulement 2% à 2,09 milliards de dollars, note Aurel Leven. Par segment, les ventes des divisions Semiconductors, Sensors & Solutions (systèmes de contrôle pour moteurs, ascenseurs, équipements agricoles etc.) devraient rester stables, tandis que la branche Educational & Productivity Solutions doit progresser de 10%. Sur l'année, Texas Instruments prévoit 800 millions de dollars de dépenses d'investissements, un niveau équivalent à celui de 2002. En 2001, l'investissement était de 1,4 milliard de dollars. En milieu de séance à Wall Street, le titre Texas Instruments s'adjuge 13,26% à 16,14 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :