Les ventes de semi-conducteurs ont légèrement progressé

 |   |  309  mots
Les ventes de semi-conducteurs de mai sont venues confirmer les dernières projections pour l'année établies par l'Association de l'industrie des semi-conducteurs (SIA). Dans le monde, le secteur a généré un revenu de 12,5 milliards de dollars, soit une hausse de 2% par rapport au mois d'avril, et de 9,9% par rapport à mai 2002. C'est en tout cas le troisième mois de hausse séquentielle (d'un mois à l'autre) consécutif enregistré par la SIA. "La prévision de croissance de 10,1% en annuel établie par la SIA est sur les rails, avec ce rebond de mai", a précisé Georges Scalise, le président de l'association, dans un communiqué. "Etant donné que le SARS et les problèmes géopolitiques sont sous contrôle, nous nous attendons à un rebond de la demande, dans toutes les zones géographiques, tout particulièrement en Chine, au deuxième semestre", a-t-il également souhaité. Ce mois-ci, l'association a revu drastiquement sa prévision de croissance 2003, en la ramenant à à peine 10,1% contre 19,8% en novembre 2002. Il faut dire que le marché n'a cessé de se dégrader depuis le début de l'année. En février, il enregistrait encore une hausse annuelle de 13%, contre une hausse de 9,7% en avril. Pour 2004, l'estimation est de 16,8%, de 5,8% pour 2005 et de 7% pour 2006.Par produits, les puces destinées aux télécoms ont augmenté de 8,6% en mai sur un an, une performance qui laisse présager une reprise des investissements dans l'industrie, selon la SIA. Les ventes de mémoire flash étaient en hausse de 4,4% et celles de DRAM de 2,5%. Aux Etats-Unis, le marché a du mal à repartir, avec une baisse de 6,7% sur un an. Un recul qui s'explique par la tendance croissante des entreprises à délocaliser leur production en Asie. En revanche, le Japon a vu ses ventes progresser de 26% et l'Asie-Pacifique de 11,7%. En Europe, la hausse est de 9,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :