KLM et Air France sur le point de sceller leur alliance

 |  | 481 mots
Lecture 2 min.
L'alliance entre Air France et KLM se précise. Dans la nuit, le président de Northwest Airlines, l'allié américain du transporteur néerlandais, Richard Anderson, aurait déclaré devant la chambre de commerce américaine que KLM "avait définitivement choisi Air France" comme partenaire privilégié. L'information a cependant été démentie vendredi matin par le porte-parole de KLM Bart Koster. "Ce n'est pas vrai. Nous n'avons pas encore décidé définitivement. Ce qui est vrai, c'est que nous sommes en discussion avancée avec Air France, mais aucune décision n'a été prise", a-t-il martelé. Il n'empêche. Les informations se multiplient autour du projet d'alliance et tendent à faire penser que l'affaire est pratiquement réglée. Ainsi, l'Agefi de vendredi, citant des sources proches du dossier, affirme que l'acord devrait être signé entre les deux opérateurs dès jeudi prochain, le 18 septembre. Le quotidien indique qu'un conseil d'administration devrait se tenir mercredi et qu'un comité central d'entreprise est prévu jeudi. Air France de son côté rappelle qu'aucun conseil d'administration n'est prévu la semaine prochaine.Toujours selon l'Agefi, l'alliance entre KLM et Air France prendrait la forme d'une prise de contrôle du Néerlandais par le Français. En retour, l'Etat devrait céder 15% de sa participation actuelle dans Air France aux actionnaires de KLM. Gilles de Robien, le ministre des Transports, a d'ailleurs indiqué dans une interview au Revenu Hebdo que les deux compagnies ont de "fortes complémentarités" et que si l'hypothèse d'une alliance "se concrétisait, on serait dans un schéma d'échanges de titres". Par ailleurs, l'Agefi indique que l'Etat devrait, par la suite, céder 20% de sa participation sur le marché. La part de l'Etat dans la compagnie ne devrait donc plus être à terme que de 20%, ce qui est conforme à ce qui avait été annoncé par le gouvernement.Confronté à toutes ces informations, le marché ne se laisse pas impressionner par les dénégations énergiques de KLM. Le titre de l'opérateur néerlandais est très recherché et gagne en fin de journée 8,21% à 12 euros. Air France, de son côté, progresse de 1,89% à 14,58 euros.Le président d'Alitalia favorable à une alliance avec Air FranceGiuseppe Bonomi, le président de la compagnie aérienne italienne, a jugé vendredi "souhaitable l'hypothèse d'une intégration avec Air France, et pourquoi pas avec KLM". Il s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue à Rome pour présenter ses résultats semestriels. Pour l'instant, Alitalia est déjà lié à Air France via un accord commercial et une participation de 2%, tandis que 62,39% du capital de la compagnie est détenu par l'Etat italien. Il faut dire que les résultats du groupe ne sont pas brillants. Alitalia a creusé sa perte nette à 315 millions d'euros au premier semestre, contre un déficit de 49 millions d'euros un an avant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :