Nouveau plan de restructuration en vue pour Gateway

 |  | 422 mots
Après avoir raté la saison des fêtes, le constructeur informatique Gateway devrait prendre des nouvelles mesures de réduction des coûts. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre son PDG-fondateur Ted Waitt lors d'un interview accordée au Wall Street Journal. "Le marché est très difficile. Nous étudions actuellement les 272 magasins Gateway et les possibilités de réduire de nouveau les coûts", a-t-il déclaré au quotidien des affaires américain.Le groupe prépare d'ores et déjà pour ce mois-ci une réorganisation de ses équipes. Elle devrait notamment aboutir à la nomination de nouveaux cadres dirigeants afin de redonner un coup de fouet à ses ventes. La chaîne de magasins ouverte par Gateway était pourtant au centre de la stratégie du groupe, constituant un élément différenciateur important par rapport à ses concurrents. Ce mode de distribution particulièrement coûteux n'a pas réussi à faire ses preuves dans l'industrie informatique qui connaît finalement des beaux jours dans la distribution directe. Un modèle - notamment adopté par Dell - qui permet d'écraser les prix des PC, des produits extrêmement standardisés. Après le premier week-end de Thanksgiving qui avait profité à l'ensemble du commerce de détail (mais dont le souffle était vite retombé), le PDG s'était déjà désolé de la faiblesse de ses ventes. "Il y a énormément de promotions sur le marché, et cette énorme pression sur les prix pèse sur les marges", avait-il déploré en prévenant déjà que nouvelles mesures de réductions des coûts étaient probables. Il n'y a maintenant plus aucune chance que le groupe atteigne les objectifs définis en octobre dernier. Pour Ted Waitt, cette période des fêtes aurait pourtant dû marquer la fin de la difficile période que vit son groupe depuis maintenant deux ans. Au final, la période de Noël sera surtout l'occasion d'avouer que le redressement tant espéré qui devait passer par la vente d'un million de PC par trimestre est désormais hors de portée. En deux ans, Gateway est passé d'un chiffre d'affaires annuel d'environ 9 milliards de dollars à des ventes 2002 estimées dans une fourchette de 4,3 à 4,5 milliards de dollars. Depuis, le constructeur a procédé à une large restructuration avec notamment l'arrêt de toutes ses activités à l'étranger et la suppression de 25% de ses effectifs (6.400 personnes).A New York, le titre recule de 6,07% en milieu de matinée à 3,25 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :