Yahoo ! revoit ses objectifs à la hausse

 |  | 499 mots
Lecture 2 min.
Yahoo! a présenté mercredi soir des résultats en ligne avec les attentes des analystes. Le résultat par action pour le deuxième trimestre est ainsi ressorti à 8 cents contre 3 cents un an plus tôt. Cela représente un bénéfice net de 50,83 millions de dollars sur le trimestre, soit 137% de hausse par rapport à la même période de 2002. En revanche, le chiffre d'affaires trimestriel du portail Internet a dépassé les attentes de Wall Street. Alors que l'agence Thomson-First Call avait établi un consensus à 314 millions de dollars, Yahoo! a indiqué que ses ventes avaient grimpé de 42% à 321,4 millions de dollars. Pas de très bonne surprise donc, comme certains analystes pouvaient s'y attendre ces derniers jours, mais des résultats qui montrent que le groupe s'est fortement redressé. "Les résultats sont solides", confirme ainsi un analyste new-yorkais cité par Reuters. De bons chiffres qui reposent notamment sur la progression des recettes publicitaires. Ces dernières ont en effet augmenté de 44% en un an à 219,2 millions de dollars. "Les usagers vont sur Internet et les annonceurs ont tendance à les suivre", a résumé le numéro deux de Yahoo!, Daniel Rosensweig, qui du coup montre une confiance inébranlable en l'avenir. Le groupe a ainsi relevé ses objectifs de résultat et de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année 2003. Ainsi, en termes de résultat brut d'exploitation (Ebitda), Yahoo! vise un chiffre compris entre 375 et 400 millions de dollars. La fourchette d'objectif précédente se situait entre 350 et 380 millions de dollars. En termes de chiffre d'affaires, l'objectif est désormais entre 1,26 et 1,31 milliard de dollars pour 2003, contre 1,22 à 1,28 milliard de dollars précédemment. Désormais, le groupe ne semble plus rien craindre. Pas même l'atonie de l'économie américaine. Daniel Rosensweig affirme donc que Yahoo! peut "croître quel que soit l'environnement économique en gagnant des parts de marché".Pourtant, les investisseurs accueillent fraichement ces résultats. Même la révision à la hausse des prévisions ne les satisfait qu'à demi. Il faut dire que ces derniers mois le marché a misé beaucoup sur Yahoo! Peut-être un peu trop. Depuis le début de l'année, le titre a gagné 115% et beaucoup le trouvent actuellement survalorisé. Il se paye environ 72 fois ses prévisions de bénéfices 2004, contre un ratio de 18 pour le S&P 500. Jusque là, les investisseurs justifiaient ce PER (price earning ratio) élevé en évoquant le potentiel de croissance de la société. Une hypothèse qu'ils justifient par la reprise certes lente mais bien réelle de la publicité en ligne. Or, d'une part, les résultats trimestriels sont à peine en ligne avec les estimations initiales, alors qu'en début de semaine plusieurs banques ont relevé leurs propres estimations. Et d'autre part, les nouvelles prévisions 2003, du moins en termes de chiffre d'affaires, sont en dessous de celles de certains analystes. C'est pourquoi en milieu de séance à New York, le titre reculait de 7,02% à 32,81 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :