Viacom s'intéresse au réseau câblé de VUE

 |  | 294 mots
Lecture 1 min.
Les acquéreurs potentiels des actifs de Vivendi Universal Entertainment continuent de se manifester. Mel Karmazin, le patron de Viacom, a confirmé vendredi dans le Financial Times que son groupe serait éventuellement intéressé par le réseau câblé américain de Vivendi Universal Entertainment. Pour l'instant, seules des discussions informelles entre les deux groupes ont eu lieu, a assuré Mel Karmazin, au quotidien anglo-saxon. Et Viacom n'a fait aucune proposition ferme. Le géant des médias prévoit d'investir dans des opérations de croissance externe pour acquérir des actifs de radios, de télévision ou dans la publicité. Il veut s'appuyer sur la force financière de son bilan et utiliser son free cash-flow, qui s'élève entre 2,5 et 3 milliards de dollars par an.Dans l'absolu, Jean-René Fourtou, le patron de Vivendi Universal, préfèrerait céder d'un bloc ses actifs américains, réunis dans Vivendi Universal Entertainment. Le pôle comprend les actifs audiovisuels d'USA Networks (réseau câblé et chaînes de télévision telles que USA ou Sci-Fi), repris l'an passé à Barry Diller, mais également les studios de Hollywood et des parcs à thème.D'autres groupes ont exprimé leur intérêt pour VUE. En mai, dernier, John Malone avait clamé que les studios et les chaînes de télévision du groupe formaient un parfait complément à son réseau câblé. Mais le bouillonnant patron de Liberty Media s'était abstenu d'émettre toute proposition. Autres prétendants: NBC, qui appartient à General Electric, ainsi que les studios MGM. Mais ce mois ci seront particulièrement attendues des propositions émanant de deux consortiums financiers, dont un incluant Edgar Bronfman. A Paris, Vivendi grimpe de 5,21% à la clôture, à 16,75 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :