Wanadoo baisse les prix dans le haut débit

 |  | 419 mots
Lecture 2 min.
Wanadoo va casser les prix dans l'ADSL. La filiale de France Télécom a annoncé des baisses de tarifs drastiques pour ses forfaits eXtense 512 et 1.024 kilo-octets. Ces réductions prendront effet le 6 janvier prochain. Appliquées partout en France, elles concernent aussi bien les clients existants que les nouveaux abonnés. Ainsi, le prix de l'abonnement eXtense 512 kilo-octets sera ramené à 34,9 euros contre 45,42 euros actuellement, soit une baisse de 23%. L'offre 1.024 kilo-octets va être réduite de 53% en passant de 80 à 44,90 euros. Jusqu'au 5 janvier, Wanadoo proposera des promotions pour les nouveaux abonnés.L'annonce fait suite à l'homologation par le gouvernement de la baisse des tarifs de gros proposée par France Télécom aux FAI. Les prix descendront de 12 à 60% selon les débits et la taille des centraux d'abonnés concernés. Par exemple, les tarifs les plus bas seront appliqués dans les grandes zones urbaines. Certains craignaient que les nouveaux prix publics de Wanadoo ne suivent la même logique, et donc que différents tarifs soient appliqués selon qu'ils concernent une zone urbaine ou rurale. Ainsi, la filiale de FT aurait pu en profiter pour rabaisser encore plus les tarifs dans les zones denses, pour concurrencer des opérateurs alternatifs moins chers que Wanadoo. Mais il n'en sera rien: Olivier Sichel, le patron de Wanadoo, a assuré lors d'une conférence téléphonique que les nouveaux tarifs seraient appliqués uniformément à l'ensemble du territoire. "Nous, nous pensons qu'il est plus important de faire une stratégie qui ne creuse pas la fracture numérique, qui, au contraire, s'applique à tous les clients. Qu'il s'agisse de clients de zones rurales ou de zones urbains, qu'il s'agisse des nouveaux clients ou des clients anciens", a-t-il précisé. "Avec ces tarifs, Wanadoo se remet complètement dans le marché", a estimé Olivier Sichel. "Je pense que vraiment là maintenant on a une offre tout à fait compétitive et qui va attirer beaucoup de clients", a-t-il ajouté.Wanadoo n'a pas donné de plus amples informations sur l'impact des nouveaux tarifs sur ses marges. "Mais on n'a en aucun cas la possibilité de vendre au-dessous de nos coûts. Donc, on est à marge positive, mais à marge ténue", a-t-il admis.En réaction à ces nouveaux tarifs, 9 Telecom n'a pas perdu de temps. La filiale de LDCom fera passer dès le 15 décembre le prix de son abonnement ADSL 512 kilo-octets de 23 à 19,90 euros (-13,4%) et celui de son offre 1.024 kilo-octets de 27 à 24,90 euros (-7,7%). L'offre de deux méga-bits passe de 39 à 34,90 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :