Le CAC 40 limite son recul en fin de séance

 |   |  462  mots
Séance de consolidation à Paris. Après cinq séances de hausse, la Bourse de Paris est entraînée à la baisse par des prises de bénéfices sur les valeurs technologiques. Toutefois, le marché parisien est parvenu à limiter son repli en toute fin de séance. A la clôture, le CAC 40 cède 0,29% à 3.039,41 points. Il faut dire qu'Alan Greenspan continue de souffler le chaud et le froid. Lors de la conférence monétaire internationale qui se tient actuellement à Berlin, le patron de la Réserve fédérale américaine a estimé que si l'économie semble s'être stabilisée au mois de mai, il n'en demeure pas moins que les perspectives de reprise sont encore assez floues. L'euro, termine la séance sur une note plutôt faible. Il s'échange ce soir à 1,1696 dollar. Ailleurs en Europe, la tendance est plus ou moins comparable. A Francfort le Dax recule de 0,76%, à Londres le Footsie abandonne 0,33%.Du côté des valeurs, Alcatel chute de 5,07% à 7,68 euros et signe la plus forte baisse du CAC 40. L'équipementier a annoncé l'émission d'environ un milliard d'euros d'Oceanes, montant qui pourra être porté à 1,15 milliard. Le groupe a par ailleurs prolongé jusqu'en 2005 un contrat avec l'opérateur américain Verizon Communications concernant la fourniture d'équipements d'Internet rapide DSL. Aux autres TMT, STMicroelectronics baisse de 2,95% à 19,38 euros. Le titre est notamment affecté par l'abaissement des prévisions de WSTS, la principale association professionnelle du secteur, des ventes mondiales de semi-conducteurs pour 2003 et 2004.Lagardère perd 0,31% à 35,47 euros et Vivendi Universal 0,5% à 15,85. La Commission européenne a identifié 100 marchés sur lesquels le rachat de Vivendi Universal Publishing par Lagardère pourrait être anticoncurrentiel, rapporte le Financial Times. Les discussions concernant d'éventuelles concessions devraient commencer jeudi, ajoute le quotidien.Suez recule pour sa part de 1,07% à 14,74 euros. Le groupe de services aux collectivités prévoit une émission obligataire de 1,5 à 2 milliards d'euros cette semaine, selon une source bancaire citée par Reuters. Air Liquide, lui aussi, envisage de réaliser un emprunt obligataire. L'action termine en hausse de 1,06% à 133,3 euros.Au SRD, Altadis chute encore de 6,99% à 21,29 euros. Le cigarettier franco-espagnol a annoncé hier le rachat de 80% de la régie marocaine des tabacs pour 1,29 milliard d'euros. Standard & Poor's a d'ailleurs abaissé la note de crédit du groupe de stable à négative en estimant que l'opération avait épuisé la flexibilité financière du groupe.Air France est en repli de 1,94 % à 11,62 euros. L'association des compagnies aériennes européennes a annoncé que le trafic passagers vers l'Asie avait chuté de 29% sur la semaine achevée le 25 mai, en raison notamment de l'épidémie de SRAS. Air France doit annoncer jeudi soir les chiffres de son trafic passagers pour le mois de mai. Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :