Les ventes de Renault en repli de 3% au 1er trimestre

2 mn

Ce n'est pas une surprise: Renault n'a pas résisté aussi bien que son rival Peugeot à la déprime du marché automobile au premier trimestre. Alors que le groupe PSA a annoncé jeudi soir une progression de 3% de son chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de l'année (lire ci-contre), Renault a subi, à l'inverse, un recul de 2,9% de ses ventes sur la même période.Le chiffre d'affaire de la marque au losange s'est établi à 9,015 milliards d'euros au premier trimestre 2003, contre 9,285 milliards un an plus tôt. Celui de la branche automobile stricto sensu s'est élevé à 8,545 milliards, en repli de 3,26% sur un an. Dans son communiqué publié vendredi matin, Renault explique ce recul du chiffre d'affaires par "la baisse des volumes en Europe occidentale ainsi que par l'impact négatif des taux de change lié notamment aux dépréciations de la livre sterling, du real brésilien et du peso argentin". De fait, le constructeur français peine à convaincre les consommateurs, ces derniers temps. Au mois de mars, alors même que le marché européen se reprenait, avec une augmentation de 2% des ventes de voitures neuves, Renault a encore vu ses ventes reculer de 3%, là où Peugeot progressait de 7,5%. Même si Renault se console en réaffirmant sa place de "première marque du marché des véhicules particuliers" en Europe occidentale (PSA voyant ses ventes réparties sur les marques Peugeot et Citroën).La firme au losange met toutefois en avant certains éléments positifs: un "mix produit plus favorable en Europe occidentale, la progression des facturations à l'international tirées par Renault Samsung Motors, ainsi que la hausse des ventes d'organes mécaniques à des tiers, notamment à Nissan".Pour l'avenir, Renault compte sur le renouvellement de sa gamme, dont le "rajeunissement s'intensifiera au second semestre 2003", avec le lancement de quatre nouveaux modèles de la famille Mégane.Renault profite de l'occasion pour préciser que la contribution de Nissan sur ses comptes du premier semestre 2003 devrait s'élever à environ 750 millions d'euros. Le constructeur japonais, dont Renault détient 44,4% du capital, a publié mercredi un résultat opérationnel en hausse de 51% sur un an pour son exercice s'achevant fin mars (lire ci-contre).A la clôture, le titre Renault gagne 1,18%, à 36,93 euros.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.