Les ventes de puces continuent de progresser légèrement

 |   |  334  mots
Après un démarrage un fanfare en début d'année puis un brusque ralentissement en mars, les ventes de puces semblent avoir adopté un rythme de croisière. Au mois de juin, le chiffre d'affaires total du secteur est ressorti à 10,54 milliards de dollars. Si le montant est pratiquement inchangé par rapport au mois de mai, il a progressé de 10,48% sur un an, selon les estimations dévoilées par l"Association de l'industrie des semi-conducteurs (SIA), qui représente 90% des professionnels du secteur. Les mois d'avril et de mai ont connu chacun des progressions de presque 10%.Au total, les ventes de puces ont augmenté de 3,2% dans le monde au second trimestre par rapport au premier à 37,6 milliards de dollars. Un chiffre en hausse de 10,4% sur un an. "Comme prédit, la reprise est générale et commence à tirer sa force de l'informatique, le premier débouché pour l'industrie des semi-conducteurs, mais aussi des télécoms et des produits de grandes consommation", a affirmé le président de la SIA Georges Scalise dans un communiqué. Les ventes d'ordinateurs ont de fait progressé de 8% en unités au second trimestre.Toutes les zones géographiques ne profitent pas de la même façon de la reprise. Ainsi, l'Europe continue de tirer son épingle du jeu avec une hausse de 12,3% en juin sur un an. A l'opposé, l'Amérique a vu ses ventes décliner de 3,7%. Le marché américain devrait continuer de se contracter dans la mesure où peu à peu la production de puces est délocalisée vers l'Asie Pacifique, une zone qui continue de connaître fortement. En tout cas, les chiffres du mois de juin permettent à la SIA de confirmer ses dernières prévisions de croissance pour le secteur. Le marché devrait croître de 10,1% en 2003, de 16,8% en 2004, de 5,8% en 2005 et de 7% l'année suivante pour arriver à des ventes mondiales de 205 milliards de dollars. Jusqu'en avril dernier, l'association prévoyait encore un taux de croissance de presque 20% pour 2003.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :