Gemplus ne satisfera pas les attentes des analystes

 |   |  264  mots
"Nous ne pourrons respecter les attentes du marché", déplorait-on chez Gemplus en octobre, en évoquant le quatrième trimestre 2002 et l'année 2003. La formule est de nouveau de circonstance puisque le fabricant de cartes à puce vient d'annoncer que sa perte d'exploitation du quatrième trimestre 2002 devrait être plus lourde que prévu par les analystes.Constatant "une faible demande, essentiellement en Asie dans les télécoms," et "une pression sur les prix", le groupe indique que sa perte d'exploitation (avant charges de restructuration) sera d'environ 16,6 millions d'euros, contre 6,5 millions au troisième trimestre et 5,9 millions attendus par le consensus JCF Group.Idem pour le chiffre d'affaires: il est d'ores et déjà estimé par le groupe à 195,5 millions d'euros, alors que le marché visait 215,7 millions d'euros. Au troisième trimestre, les ventes avaient atteint 205,6 millions d'euros.Sur l'ensemble de l'exercice 2002, cela devrait se traduire par une perte d'exploitation avant restructuration de 94,7 millions (contre 125,2 millions en 2001) pour un chiffre d'affaires en baisse de 23%, à 787,4 millions d'euros.Les résultats définitifs, qui seront publiés le 12 février prochain au matin, subiront en outre l'impact des restructurations engagées en 2002 par Gemplus. Les charges liées au plan annoncé en décembre (voir ci-contre) et estimées à 90 millions d'euros ne seront certes imputées que sur l'exercice 2003. Mais Gemplus aura comptabilisé en 2002 les coûts de son précédent plan de restructuration annoncé en février 2002. A la fin du premier semestre, Gemplus estimait que ces coûts se monteraient à 67 millions sur l'année.En Bourse, l'action Gemplus recule de 1,03%, à 0,96 euro, à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :