Les chimistes européens plombés par le profit-warning de Lonza

Les temps sont décidément bien durs pour les chimistes de spécialité. Après les très mauvais résultats de Clariant et de Rhodia, c'est au tour d'un autre Suisse, Lonza, de lancer un avertissement sur ses bénéfices 2003. Le Bâlois, troisième producteur mondial d'ingrédients pour médicaments, a ainsi indiqué lundi matin ne pas être en mesure d'atteindre ses objectifs de rentabilité. Le résultat net hors exceptionnels ne devrait plus désormais dépasser en 2003 le niveau de l'an passé. Quant au résultat d'exploitation, il devrait reculer de 20% sur un an à la fin de cette année. Lonza a par ailleurs annoncé une révision de ses objectifs jusqu'en 2005 et la suppression de 500 emplois, soit un peu moins d'un dixième de ses effectifs. Cette annonce est une grosse déception pour les observateurs du secteur car en janvier Lonza avait promis le maintien de son niveau de rentabilité opérationnelle. Elle est d'autant plus inquiétante qu'elle vient d'un groupe à la réputation de rigueur qui est jugé très défensif et beaucoup moins sensible que les autres chimistes à la conjoncture. L'action a donc été très violemment sanctionnée (-17,97% à 66,20 francs suisses lundi). Mais, du coup, les marchés en ont déduit que les perspectives sur tous les autres chimistes pourraient également se dégrader encore. D'autant que, ces derniers jours, les nouvelles sur le secteur sont on ne peut plus mauvaises. Vendredi, Rhodia annonçait qu'il émettait non plus 600 millions, mais un milliard d'euros d'obligations - ce qui reflète de très gros besoins - et lundi matin, Smith Barney abaissait sa recommandation sur le chimiste anglais ICI de "surperformance" à "en ligne". Dans un contexte où la demande industrielle européenne continue de faire triste mine et où la menace de déflation se fait de plus en plus présente en Allemagne, le secteur de la chimie de spécialité risque d'être encore longtemps sous pression.Ainsi, dans la foulée de Lonza, Clariant a perdu 5,36% à 13,25 francs suisses, ICI 4,83% à 138 pence et Rhodia 5,14% à 5,35 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.