SAP veut tirer les bénéfices de l'OPA d'Oracle sur PeopleSoft

 |  | 324 mots
SAP veut être le grand gagnant de la lutte qui s'annonce entre Oracle et PeopleSoft. La firme de progiciels allemande a ainsi annoncé qu'elle lancerait "une campagne publicitaire en direction des clients de PeopleSoft et de JD Edwards". Cette campagne devrait comporter des "offres avantageuses". Vendredi, Oracle a lancé une offre d'achat agressive de 5,1 milliards de dollars contre PeopleSoft. Cette dernière société avait auparavant proposé le rachat de JD Edwards pour 1,7 milliard de dollars."Ces offres et contre-offres provoquent une énorme incertitude pour les clients de JD Edwards et de PeopleSoft, notamment concernant l'avenir de leur investissement et celui de la maintenance", a ainsi affirmé Leo Apotheker, un des dirigeants de SAP. Plusieurs analystes estiment en effet que PeopleSoft pourrait ne devenir qu'une société de maintenance et de services au sein du groupe Oracle. Du coup, cette OPA géante pourrait bien profiter au groupe allemand. D'autant que ce dernier reste le leader du secteur, tant en termes d'innovation qu'en termes de parts de marché. Un analyste de WestLB Panmure cité par l'AFP estime ainsi que "SAP est celui que les autres doivent rattraper". La part de marché mondiale de l'Allemand serait en effet de 54%, contre 14% pour Oracle, 11% pour PeopleSoft et 5% pour JD Edwards. Pour beaucoup, les incertitudes planant autour de l'avenir des groupes américains pourraient bien encore leur faire perdre de l'avance. Plusieurs banques ont ainsi relevé leurs objectifs de cours sur SAP. C'est le cas d'UBS mardi, suivant ainsi Deutsche Bank hier. Certains analystes n'ont d'ailleurs pas hésité à interpréter l'OPA d'Oracle comme un aveu d'impuissance. "C'est une sorte d'aveu que SAP est trop difficile à battre. Ils doivent faire quelque chose pour stimuler leur croissance et gagner des clients parce qu'ils sont loin derrière", considère ainsi un analyste de Goldman Sachs, toujours cité par l'AFP.A Francfort en fin d'après-midi, le titre SAP gagnait 3,40% à 11,80 euros. Vendredi, à l'annonce de l'OPA d'Oracle, il avait progressé de 8,81%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :