Les craintes sur la recapitalisation de Bull font s'effondrer l'action

 |  | 308 mots
Le groupe informatique français Bull s'effondre en Bourse ce jeudi. En clôture, après avoir été suspendu à la baisse, le titre abandonne 33,62% à 0,77 euro. Cette nouvelle dégringolade fait suite aux propos du président du groupe Pierre Bonelli à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires. Ce dernier a en effet affirmé qu'il "souhaitait voir la restructuration financière de Bull achevée avant octobre". Mais il a aussitôt prévenu : "je ne garantis rien là-dessus". Et si cette restructuration financière ne se passe pas comme prévu? Pierre Bonelli n'a pas hésité à agiter le spectre du dépôt de bilan "si aucune solution n'est trouvée". Et pour que les choses soient bien claires, le PDG a ajouté, en réponses à des questions d'actionnaires, que "quelle que soit la solution retenue, elle exigera des sacrifices importants de la part des actionnaires, des détenteurs d'Océane et des détenteurs d'obligations"... Evidemment, pour le président de Bull, il s'agit de mettre une nouvelle fois la pression sur l'Etat. Bull devait en effet rembourser un prêt de 450 millions d'euros consenti par Bercy avant le 17 juin. La date avait cependant été repoussée jusqu'à la fin de la restructuration financière du groupe. Mais Bruxelles s'est emparé de l'affaire et la Commission pourrait exiger un remboursement du prêt immédiatement. Les opérateurs n'ont en tout cas pas hésité à vendre massivement après cette semi-mauvaise nouvelle. Il est vrai que chat échaudé craint l'eau froide et que les actionnaires de Bull deviennent des habitués des douches écossaises. Début juin, le titre avait ainsi progressé de plus de 50% sur des rumeurs de recomposition du tour de table. La plupart de ceux qui ont profité de cette belle hausse ont sans doute jugé sage de sortir aujourd'hui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :