Carrefour étend la présence de Ed en France

 |  | 259 mots
Lecture 1 min.
Le hard discount a le vent en poupe. Selon une récente étude réalisée par TNS-Secodip, les maxi-discompteur détenaient en 2002 11,6 % des parts de marché en valeur au sein de la grande distribution alimentaire, soit un bond de 1,5 point en un an et de 2,6 points en deux ans. Dans le même temps, les hypermarchés et les supermarchés ont vu leur poids respectifs reculer de 1,4 et 1 point depuis 2000.C'est dans ce contexte que Carrefour annonce avoir signé un protocole d'accord avec la société de distribution allemande Edeka en vue de l'acquisition de 44 magasins à l'enseigne "Treff Marche", tous situés en Alsace, Lorraine et Franche-Comté. Si l'opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, est avalisée par les autorités de la concurrence, ces magasins passeront sous l'enseigne Ed d'ici la fin de l'année. La marque hard discount de Carrefour était jusqu'à présent absente de cette zone géographique et cette transaction permettra de pallier cette lacune. A l'heure actuelle, Ed exploite en France 503 magasins. Pour le seul premier trimestre, le chiffre d'affaires total du hard discount chez Carrefour a progressé de 11,6% à 991 millions d'euros. C'est en France la division du groupe qui connaît la plus forte croissance. Cette transaction permet à Carrefour de refaire lundi une partie du terrain perdu en Bourse vendredi. En clôture à Paris, l'action du distributeur progresse de 0,83% à 41,39 euros. Vendredi, le titre avait chuté de 3,43% à la suite de la décision de Crédit Suisse First Boston d'abaisser sa recommandation sur Carrefour, passant de "surperformer" à "neutre".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :